SIRK DOUGLAS (1897-1987)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Douglas Sirk a conquis sa place dans l'histoire du cinéma américain avec une série de mélodrames réalisés dans les années 1950 pour les studios Universal. Produits par Ross Hunter, interprétés par une manière de « troupe » au sein de laquelle se détachent les noms de Rock Hudson, Robert Stack, Dorothy Malone ou Jane Wyman, ces films eurent l'heur de plaire à la fois à un vaste public et à une critique cinéphile qui savait goûter l'alliance du Technicolor et de l'inspiration mélodramatique. Si caractéristiquement hollywoodiens qu'ils paraissent, ils n'en étaient pas moins l'œuvre d'un Allemand qui arriva à Los Angeles à plus de quarante ans au début de la Seconde Guerre mondiale. Sa production, qui appartient sans conteste au cinéma populaire américain, était en outre signée d'un prince de la culture, étudiant des meilleures universités, traducteur de Shakespeare à vingt ans et grand homme du théâtre allemand de l'entre-deux-guerres. De plus, Douglas Sirk était depuis son jeune âge profondément marqué par la culture américaine : du western à la lecture de Walden, c'est tout un pan de l'esprit du Nouveau Monde qui avait été préalablement fréquenté, aimé et bien digéré par ce jeune homme distingué. Ici résident sans nul doute l'explication d'une acclimatation réussie et les raisons d'un transfert culturel d'importance – banal, si on évoque les noms de Lang, Preminger, Wilder ou Siodmak ; singulier, quand on prend la mesure d'un grand écart que le cinéaste n'eut de cesse de masquer et de minimiser.

La période allemande

Hans Detlef Sierck est né à Hambourg en 1897 (et non en 1900 comme il le prétendit longtemps) de parents danois. Il passe une partie de sa petite enfance à Skagen dans la partie septentrionale du Jutland, au Danemark. Par la suite, ses parents vont se fixer à Hambourg et prirent la nationalité allemande. Brillant sujet, il étudie le droit à Munich, la philosophie à Iéna et l'histoire de l'art à la nouvelle université de Hambourg, p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur d'études cinématographiques et d'esthétique à l'université de Paris-Est-Marne-la-Vallée

Classification


Autres références

«  SIRK DOUGLAS (1897-1987)  » est également traité dans :

HUDSON ROCK (1925-1985)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 482 mots
  •  • 1 média

Roy Fitzgerald est né à Winnetka, dans l'Illinois. Il débute sous le nom de Rock Hudson dans Les Géants du ciel de Raoul Walsh, aux côtés de Robert Stack, et fait ses classes dans de nombreuses productions de la firme Universal, d'où émergent Winchester 73 d'Anthony Mann (1948), Scarlett Angel , aux côtés d'Yvonne de Carlo (1950), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rock-hudson/#i_80260

Voir aussi

Pour citer l’article

Marc CERISUELO, « SIRK DOUGLAS - (1897-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/douglas-sirk/