DORTMUND

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dortmund est une ville d’Allemagne, située dans le Land de Rhénanie-du-Nord–Westphalie, qui comptait 580 000 habitants en 2017. Son agglomération constitue l’extrémité est du bassin minier, industriel et urbain de la Ruhr. La ville, traversée par l’Emscher, affluent du Rhin, se situe à 490 kilomètres de Berlin et à 100 kilomètres de Cologne.

Allemagne : carte administrative

Carte : Allemagne : carte administrative

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

On retient de l’histoire de Dortmund deux phases de développement et de succès : la période hanséatique et celle de la révolution industrielle. Fondée au ixe siècle, Dortmund se situe en position de ville relais sur le Hellweg, axe établi à l’époque carolingienne pour joindre vallée du Rhin et régions orientales du monde germanique. Quelques années ville de cour au xiie siècle, sous l’empereur Frédéric Ier Barberousse, la ville est élevée au rang de ville d’Empire avant d’intégrer le réseau de la Hanse à partir du début du xive siècle. Dortmund devient la ville la plus prospère de Westphalie, et l’un des lieux de commerce les plus puissants d’Allemagne du Nord après Hambourg et Cologne, avant de connaître un relatif déclin au xve siècle. Les destructions de la guerre de Trente Ans (1618-1648) mettent fin au rayonnement économique de la ville.

Dortmund redevient un pôle important à partir du début du xixe siècle. L’exploitation du charbon commence à la fin de l’époque médiévale mais ne connaît un essor important qu’après l’arrivée de la ligne de chemin de fer menant à Cologne en 1847 puis aux autres villes du bassin de la Ruhr naissant (Hamm, Essen et Duisbourg). Dans la ville même, les premières machines à vapeur sont installées dans les années 1830 et l’industrie métallurgique s’y développe à grande échelle après 1870, notamment avec l’implantation de l’entreprise Hoesch. La croissance démographique de Dortmund va dès lors être rapide. La ville passe de 4 300 habitants en 1816 à 44 000 en 1871 puis 300 000 en 1919.

Dortmund, parce qu’on y produit énergie et armement, est une des villes les plus bombardées d’Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale : 65 p. 100 du bâti sont alors détruits. La ville profite par la suite à plein du plan Marshall et de l’effort de reconstruction et de réindustrialisation de l’Allemagne fédérale et connaît durant la période du « miracle allemand » ses plus hauts niveaux de production minière et industrielle. Dans les années 1950, la ville compte jusqu’à 650 000 habitants, dont plus de 100 000 travaillaient directement dans l’extraction minière et l’industrie sidérurgique et métallurgique. Cette période coïncide avec les premiers succès nationaux de l’équipe de football locale, le Borussia Dortmund. En effet, le sport constitue dès lors pour la ville un moyen de visibilité. Celle-ci est choisie pour accueillir le plus grand stade d’Allemagne, construit pour la Coupe du monde de football de 1974 et modernisé pour celle de 2006.

La décroissance de ces activités à partir de la fin des années 1960 entraîne rapidement un déclin économique et démographique de la ville. Elle fut une des premières pour lesquelles on parla de décroissance ou de rétrécissement urbain dès la fin des années 1980. Les derniers hauts-fourneaux – ceux de Hoesch, repris par le groupe ThyssenKrupp – ont fermé à la fin des années 1990. Depuis, les revenus moyens de la population de Dortmund sont très bas en comparaison d’autres métropoles allemandes de taille voisine. Malgré son importance, Dortmund apparaît sous-dotée en services de niveau supérieur. C’est la plus grande ville d’Allemagne à n’avoir qu’une université technique (l’université de la Ruhr, à vocation généraliste, est implantée dans la ville voisine de Bochum) et, même si Dortmund se trouve au centre d’un réseau autoroutier et ferroviaire dense, son aéroport ne reçoit qu’un trafic limité.

Malgré les difficultés sociales qui persistent au début du xxie siècle, la population semble se stabiliser autour de 580 000 habitants depuis 2010. La municipalité de Dortmund comme les autorités régionales tentent de relancer l’activité en réorientant l’industrie vers les nouvelles technologies, avec l’installation d’un technopôle. L’objectif consiste à attirer des investisseurs en leur proposant les immenses terrains laissés vacants par l’industrie lourd [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en géographie, maître de conférences à l'École normale supérieure de Lyon

Classification

Les derniers événements

11-21 avril 2017 Allemagne. Attaque à l'explosif contre un bus de footballeurs à Dortmund.

Le 11, à Dortmund (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), trois bombes explosent à proximité du bus transportant les footballeurs du club Borussia Dortmund qui devait, le jour même, disputer un match de quart de finale de la Ligue des champions contre l’AS Monaco. Un joueur est légèrement blessé. Des textes retrouvés sur place orientent les enquêteurs vers la piste islamiste. […] Lire la suite

1er-12 août 1996 Italie. Acquittement de l'ancien SS Erich Priebke

La justice décide de maintenir Erich Priebke en détention à la suite de la décision du parquet de Dortmund, en Allemagne, de lancer un mandat d'arrêt pour meurtre à l'encontre de l'ancien officier SS. Le 12, l'Allemagne demande à l'Italie l'extradition de Erich Priebke.  […] Lire la suite

12-15 juin 1989 République fédérale d'Allemagne – U.R.S.S. Succès populaire pour Mikhaïl Gorbatchev en R.F.A.

Le 15, au terme de la seconde partie de son séjour qui lui permet d'apprécier à Stuttgart, Dortmund et Düsseldorf les réalisations de l'industrie allemande, et d'inviter les hommes d'affaires allemands à s'engager en U.R.S.S., le numéro un soviétique regagne Moscou, non sans avoir auparavant évoqué l'éventualité d'une disparition du mur de Berlin « le jour où les conditions ayant conduit à son érection auront été modifiées ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Antoine LAPORTE, « DORTMUND », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dortmund/