LANGE DOROTHEA (1895-1965)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Walking Along, D. Lange

Walking Along, D. Lange
Crédits : Dorothea Lange/ Keystone/ Getty Images

photographie

Migrant Mother, D. Lange

Migrant Mother, D. Lange
Crédits : Dorothea Lange/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie


La guerre et la découverte du monde

Le corpus des photographies réalisées par Dorothea Lange au moment de la Grande dépression – qui lui vaut en 1941 une bourse de la fondation Guggenheim – occulte le reste d'une œuvre poursuivie jusqu'au début des années 1960 bien qu'entravée par la santé fragile de l'artiste. La War Relocation Authority lui commandite une mission d'information sur l'isolement forcé des Américains d'origine japonaise établis sur la zone militaire de la côte pacifique. Ce déplacement massif qui touche une population de plus de 100 000 personnes a été ordonné par décision gouvernementale du 19 février 1942. Le travail de Dorothea Lange s'inscrit davantage dans une démarche de reportage que dans le plaidoyer humaniste et émotionnel qui avait inspiré les photographies sur les migrants. Les images du camp de Manzanar, en Californie, témoignent néanmoins d'une compassion envers les familles déracinées. Lange sait montrer la résignation et la faculté d'adaptation à une situation discriminatoire qu'avec le recul l'opinion américaine reconnaîtra comme injuste et absurde, et cela bien avant la publication du livre Impounded (2006) qui révèlera un certain nombre de photographies censurées par la War Relocation Authority. L'Office of War Information (O.W.I.) a aussi recours aux services de Dorothea Lange en 1943 et 1944 pour une mission d'une autre nature, qui consiste à rendre compte des conditions d'existence favorables d'immigrés de première ou seconde génération d'origine européenne. Ce travail d'illustration devait servir de matériel de propagande destiné à faire mesurer, par effet de contraste, le poids des régimes dictatoriaux allemand et italien aux populations dont les troupes américaines s'apprêtaient à fouler le sol.

Après une interruption de cinq années due aux complications et aux traitements lourds d'un ulcère, Dorothea Lange intervient en 1951 au colloque d'Aspen sur la photographie. Elle participe également à la création de la revue Aperture avec d'autres grandes signatures comme [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LANGE DOROTHEA (1895-1965)  » est également traité dans :

DOROTHEA LANGE. POLITIQUES DU VISIBLE (exposition)

  • Écrit par 
  • Armelle CANITROT
  •  • 999 mots
  •  • 1 média

Une jeune femme pauvre et soucieuse, un enfant contre son sein, deux autres blottis dans son cou. Cette photographie en noir et blanc de Dorothea Lange (1895-1965) est ancrée dans la mémoire collective. Prise en 1936 à Nipomo en Californie, Migrant Mother est devenue la figure emblématique de la grande dépression américaine. Avec l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorothea-lange-politiques-du-visible-exposition/#i_46742

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 475 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Régionalisme ou deuxième modernisme : l'entre-deux-guerres »  : […] Alors que les États-Unis ont fini par intervenir dans la guerre en Europe, l'immédiat après-guerre est marqué par un accès de chauvinisme qui affecte évidemment les arts, alors même que la prospérité qui dure jusqu'à la crise de 1929 pourrait laisser penser que l'inverse se produirait. Le nom que Stieglitz donne à sa nouvelle galerie en 1929 en est un symbole : elle devient Un lieu américain ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_46742

GIBSON RALPH (1939- )

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 669 mots

Photographe remarqué pour ses recherches esthétiques, voire formelles, Ralph Gibson signe une œuvre au contraire riche et diverse, construite au gré d'une carrière peu linéaire. Né à Los Angeles le 16 janvier 1939, le fils unique de Carter Gibson, réalisateur appointé à la société Warner Bros d'Hollywood, grandit dans l'univers des studios d'Hollywood jusqu'au divorce de ses parents en 1954. Une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralph-gibson/#i_46742

Voir aussi

Pour citer l’article

Hervé LE GOFF, « LANGE DOROTHEA - (1895-1965) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorothea-lange/