LANGE DOROTHEA (1895-1965)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Walking Along, D. Lange

Walking Along, D. Lange
Crédits : Dorothea Lange/ Keystone/ Getty Images

photographie

Migrant Mother, D. Lange

Migrant Mother, D. Lange
Crédits : Dorothea Lange/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie


Témoignage sur une Amérique en crise

La grande crise de 1929 affecte les Dixon, mais Dorothea Lange est davantage touchée par la misère qu'elle découvre dans les rues, les soupes populaires, les files de chômeurs en attente d'embauche et les manifestations dont elle se fait le témoin engagé et inspiré. La rue devient pour Dorothea Lange ce qu'elle avait été pour Jacob Riis et Lewis Hine, un sujet essentiel dans lequel son talent reconnu de Sutter Street trouve sa vraie justification. Très vite, ce qui pourrait s'assimiler à du reportage trouve chez Dorothea Lange la dimension esthétique et symbolique qui rend ses photographies universelles. Ainsi de White Angel Breadline de 1933, où, dans la file d'attente de la soupe populaire, un homme usé, le regard caché par son chapeau et le dos tourné à ses compagnons d'infortune, protège d'un air absent son gobelet vide. De la même manière, les chômeurs d'Howard Street (1934) photographiés à contre-jour expriment d'une manière simple et forte le désespoir de toute une classe sociale. Exposées en 1934 par Willard Van Dyke à la Brockhurst Gallery d'Oakland, les images de Dorothea Lange intéressent l'économiste Paul Schuster Taylor qui lui offre de collaborer à la California Rural Rehabilitation Administration, en illustrant l'enquête qu'il mène sur les conditions de travail des familles migrantes en Californie. Ce travail lui vaut d'être intégrée en 1935 comme photographe à la Farm Security Administration.

Walking Along, D. Lange

Walking Along, D. Lange

Photographie

À partir de 1935, Dorothea Lange réalise plusieurs campagnes photographiques afin de rendre compte de la situation des migrants qui, à la suite de la « grande dépression », ont quitté le Middle West pour la Californie. Dorothea Lange, Walking Along, 1938, tirage argentique. 

Crédits : Dorothea Lange/ Keystone/ Getty Images

Afficher

En 1939, avec Paul Schuster Taylor qu'elle a épousé en 1935 après avoir divorcé de Maynard Dixon, Dorothea Lange publie An American Exodus : A Record of Human Erosion. Il s'agit d'une somme de quatre années de travail sur les conditions dramatiques de survie des migrants en Californie, venus des états du Sud, après avoir abandonné leurs fermes asphyxiées par la sécheresse. Les photographies de Dorothea Lange y décrivent la misère de populations blanches ou noires, leur exode et la vie de réfugiés rassemblés dans des camps. Si la composante documentaire – une notion que la photogr [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LANGE DOROTHEA (1895-1965)  » est également traité dans :

DOROTHEA LANGE. POLITIQUES DU VISIBLE (exposition)

  • Écrit par 
  • Armelle CANITROT
  •  • 999 mots
  •  • 1 média

Une jeune femme pauvre et soucieuse, un enfant contre son sein, deux autres blottis dans son cou. Cette photographie en noir et blanc de Dorothea Lange (1895-1965) est ancrée dans la mémoire collective. Prise en 1936 à Nipomo en Californie, Migrant Mother est devenue la figure emblématique de la grande dépression américaine. Avec l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorothea-lange-politiques-du-visible-exposition/#i_46742

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 475 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Régionalisme ou deuxième modernisme : l'entre-deux-guerres »  : […] Alors que les États-Unis ont fini par intervenir dans la guerre en Europe, l'immédiat après-guerre est marqué par un accès de chauvinisme qui affecte évidemment les arts, alors même que la prospérité qui dure jusqu'à la crise de 1929 pourrait laisser penser que l'inverse se produirait. Le nom que Stieglitz donne à sa nouvelle galerie en 1929 en est un symbole : elle devient Un lieu américain ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_46742

GIBSON RALPH (1939- )

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 669 mots

Photographe remarqué pour ses recherches esthétiques, voire formelles, Ralph Gibson signe une œuvre au contraire riche et diverse, construite au gré d'une carrière peu linéaire. Né à Los Angeles le 16 janvier 1939, le fils unique de Carter Gibson, réalisateur appointé à la société Warner Bros d'Hollywood, grandit dans l'univers des studios d'Hollywood jusqu'au divorce de ses parents en 1954. Une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralph-gibson/#i_46742

Voir aussi

Pour citer l’article

Hervé LE GOFF, « LANGE DOROTHEA - (1895-1965) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorothea-lange/