Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TRUMP DONALD (1946- )

Donald Trump, 2016

Donald Trump, 2016

L’homme d'affaires américain Donald Trump est le 45e président des États-Unis (2017-2021). À l’issue d’une présidence très controversée, il échoue à se faire réélire et termine son mandat dans l’opprobre. Son refus d’accepter sa défaite dans les urnes est à l’origine d’une émeute insurrectionnelle contre le Congrès des États-Unis le 6 janvier 2021.

L'héritier

Héritier d'un magnat de l'immobilier qui possédait l’une des plus grandes fortunes des États-Unis, Donald Trump est né à New York en 1946. Titulaire d’un bachelor de la Wharton School of Finance de l'université de Pennsylvanie obtenu en 1968, il est, pendant la guerre du Vietnam, réformé pour raisons médicales. Donald Trump reprend les rênes de l'affaire familiale en 1973 et, après en avoir assuré la gestion du portefeuille immobilier, il se fait un prénom sur la scène new-yorkaise par deux coups d'éclat : la construction, en 1978, de l'hôtel Hyatt dans le périmètre historique de la gare de Grand Central, puis l'érection de la Trump Tower sur la Cinquième Avenue, en 1983. Ses activités se tournent en 1984 vers Atlantic City où la construction à grands frais du Trump Taj Mahal le met en difficulté financière. À quatre reprises au début des années 1990, il se place sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites, ce qui le contraint à se séparer de nombreux biens mobiliers et immobiliers.

Parallèlement, il investit dans des secteurs très divers – hôtellerie, transport aérien, enseignement supérieur privé, mode, sport professionnel, parcours de golf – et, raison principale de sa notoriété, dans l'industrie du divertissement. Donald Trump a été l'animateur vedette de l'émission de télé-réalité The Apprentice, diffusée en continu sur le réseau NBC de 2004 à 2015.

Aucune des entreprises dans lesquelles Donald Trump possède des participations n'est cotée en Bourse. Il est donc difficile d'évaluer le montant de sa fortune, mais les analystes financiers s'accordent sur l'idée qu'elle repose surtout sur sa capacité à vendre la marque qu'est devenu le nom Trump et à en tirer de significatifs dividendes.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences en civilisation américaine, université de Bourgogne, Dijon
  • : professeur des Universités, Sciences Po Lyon

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Donald Trump, 2016

Donald Trump, 2016

Signature du nouveau traité de libre-échange nord-américain, 2018

Signature du nouveau traité de libre-échange nord-américain, 2018

Retour perdant pour Donald Trump, 2020

Retour perdant pour Donald Trump, 2020

Autres références

  • ARABIE SAOUDITE

    • Écrit par Philippe DROZ-VINCENT, Universalis, Ghassan SALAMÉ
    • 25 169 mots
    • 10 médias
    La personnalisation de la relation avec les présidents américains a ses avantages. Pour le royaume, lapériode Trump (2017-2021) est une aubaine. Le fait que le président américain décertifie l’accord sur le nucléaire iranien en octobre 2017 et déchire de facto le texte signé par son prédécesseur est...
  • BIDEN JOE (1942- )

    • Écrit par Annick FOUCRIER
    • 1 412 mots
    • 1 média
    ...mobilisation de l’électorat se révèle historique : il obtient le plus grand nombre de voix de toute l’histoire des États-Unis (81 282 900 voix) et son adversaire Donald Trump, qui conteste le résultat, le second plus grand nombre de voix (74 223 000 voix). C’est une victoire franche, mais pas une « vague...
  • COUR SUPRÊME DES ÉTATS-UNIS

    • Écrit par Thomas HOCHMANN
    • 3 323 mots
    • 2 médias
    La « Cour Roberts », du nom du président John Roberts en fonction à partir de 2005, s’est transformée en une véritable « Cour Trump », tant sa composition est marquée, à partir de 2020, par une large majorité conservatrice de six juges – cinq d’entre eux pouvant être qualifiés de radicaux –,...
  • CUBA

    • Écrit par Universalis, Marie Laure GEOFFRAY, Janette HABEL, Oruno D. LARA, Jean Marie THÉODAT, Victoire ZALACAIN
    • 24 436 mots
    • 26 médias
    L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis en 2016 a provoqué la remise en cause de la politique d’ouverture américaine envers Cuba. Le président Trump a dénoncé l’accord conclu entre Barack Obama et Raúl Castro. Il a notamment annoncé qu’il renforcerait les contrôles sur les voyages...
  • Afficher les 18 références

Voir aussi