ULPIEN DOMITIUS ULPIANUS dit (mort en 223)

L'un des plus grands jurisconsultes romains, Ulpien, était d'origine provinciale. Il se rattache lui-même (Digeste, L, xv, 1, prol.) à la ville de Tyr en Syrie-Phénicie, élevée par Septime Sévère au rang de colonie romaine. D'après son nom de famille, Domitius, Ulpien appartenait peut-être à une vieille famille locale, depuis longtemps romanisée et qui aurait obtenu en même temps qu'un nom romain la citoyenneté romaine au ier siècle. Il fut probablement, avec Papinien, membre du Conseil impérial sous Septime Sévère. Élegabal (218-222) l'aurait tenu à l'écart, mais il revint aux affaires avec Alexandre Sévère, qui revêtit la pourpre impériale le 11 mai 222. D'abord préfet de l'annone pendant quelques mois, il accède dès le courant de l'année 222 à la préfecture du prétoire. Honoré des titres d'« ami » et même de « parent » de l'empereur, il exerce dans ce poste une action considérable, soit qu'il y ait été associé à deux autres préfets du prétoire qu'il dirige, soit qu'il ait occupé seul, pendant quelques mois, la préfecture du prétoire. Mais, en conflit avec les prétoriens, il est assassiné durant l'été de 223 (comme l'a montré l'étude de J. Modrzejewski et T. Zawadzki, publiée en 1967 dans la Revue historique de droit, qui corrige sur ce point la date de 228 longtemps acceptée).

Auteur fécond plus que juriste très pénétrant, esprit clair, grand rassembleur d'opinions de ses prédécesseurs, Ulpien écrivit de nombreux et vastes traités, auxquels les compilateurs du Digeste ont largement emprunté. Près du tiers du Digeste provient des œuvres d'Ulpien. Aussi, par le Digeste (et très accessoirement par quelques autres sources), avons-nous conservé une partie importante de l'œuvre d'Ulpien.

Ses principaux traités sont ses LXXXI Livres de commentaires sur l'édit du préteur, ses II Livres sur l'édit des édiles curules, les LI Livres sur Masurius Sabinus, où sont abondamment cités des extraits d'autres juristes. D'autres traités, d'ampleur variable, commentent certaines lois (sur les affranchissements, le mariage, la répression de l'adultère), traitent de droit privé (fiançailles, fidéicommis), de procédure (IV Livres sur les appels), des fonctions de magistrats (consul, proconsul) ou de fonctionnaires impériaux (préfet de la ville de Rome, préfet des vigiles). Ulpien composa également des œuvres de casuistique (II Livres de Réponses et X Livres de Discussions) et des petits précis élémentaires (Institutes, Règles). La plupart de ces œuvres furent composées entre 212 et 217.

—  Jean GAUDEMET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur à la faculté de droit et des sciences économiques de Paris, directeur d'études à l'École pratique des hautes études

Classification


Autres références

«  ULPIEN DOMITIUS ULPIANUS dit (mort en 223)  » est également traité dans :

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 35 200 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les successeurs »  : […] fut sans doute celle des juristes qui l'assistaient. Parmi ceux-ci, le plus important est le préfet du prétoire, Ulpien, qui fut prématurément assassiné (223). Sa politique diffère peu de celle de Septime Sévère. Une campagne en Orient, contre les Sassanides, des Perses beaucoup plus dangereux que les Parthes Arsacides qu'ils avaient supplantés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-le-haut-empire/#i_42396

SCIENCES SOCIALES PRÉHISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 17 540 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le census romain et la table de mortalité d'Ulpien »  : […] a été construite au iiie siècle après J.-C. la table de mortalité du juriste Ulpien, qui représente à ce jour, historiquement, le premier raisonnement sur la probabilité de la durée de la vie humaine. Transmise par Macer, elle a été incorporée dans le Digeste composé sous Justinien. Le contexte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-des-sciences-sociales/#i_42396

Pour citer l’article

Jean GAUDEMET, « ULPIEN DOMITIUS ULPIANUS dit (mort en 223) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/domitius-ulpianus-ulpien/