DÉTERMINISME, géographie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le déterminisme, en géographie, renvoie communément au point de vue qui accorde une place prépondérante au milieu naturel dans l'analyse et l'explication des sociétés. On l'invoque toutefois plus souvent pour le critiquer chez l'adversaire que pour en faire ouvertement le fondement de son approche. La portée de ce paradoxe est amplifiée par l'ambiguïté des géographes dans leur propre pratique, comme en témoigne l'insistance avec laquelle ils n'ont eu de cesse, depuis plus d'un siècle, de rappeler qu'ils ne tombaient pas dans le piège du déterminisme.

Ainsi, dans l'histoire de la discipline, on a tendance à ramener la définition du déterminisme aux contributions de certains géographes allemands, notamment Carl Ritter (1779-1859) et encore plus Friedrich Ratzel (1844-1904), ou américains se réclamant de ce dernier, comme Ellen Semple (1863-1932) ou Ellsworth Huntington (1876-1947). En France, à ces auteurs sont ajoutés plutôt des disciples de Frédéric Le Play, comme Edmond Demolins (1853-1907), qui cherchaient à établir les liens existant entre le sol, le travail et la structure familiale pour fonder leur approche de la « science sociale ». C'est en accusant tous ces auteurs de déterminisme que l'école française de géographie, formée autour de Paul Vidal de La Blache (1845-1918), va chercher à se démarquer dans l'étude des rapports sociétés/nature.

C'est bien contre le déterminisme que s'est construite cette école. Pourtant, au-delà de ce principe dont il fallait se départir pour accéder à la « vraie » science géographique, la présence récurrente de Ratzel dans les histoires de la pensée n'est pas qu'une figure de style. Elle est le signe d'une réelle reconnaissance : on lui attribue l'invention de l'anthropogéographie, ou géographie humaine. C'est lui qui a fait des relations nature-société l'objet de la géographie, en accordant un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur, Laboratoire société-environnement-territoire, C.N.R.S. et université de Pau
  • : professeur à l'université de Grenoble-I, Institut de géographie alpine

Classification


Autres références

«  DÉTERMINISME, géographie  » est également traité dans :

FEBVRE LUCIEN (1878-1956)

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 2 134 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une œuvre personnelle inaboutie »  : […] Son œuvre personnelle demeure marquée par le souci du travail collectif. En 1922, l’ouvrage La Terre et l’évolution humaine , commentant les travaux de l’école française de géographie (fondée par Paul Vidal de La Blache) et critiquant la géographie déterministe (représentée notamment par Friedrich Ratzel), paraissait accompagné de la mention de la collaboration du géographe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/febvre-lucien-1878-1956/#i_41470

POSSIBILISME, géographie

  • Écrit par 
  • Vincent BERDOULAY, 
  • Olivier SOUBEYRAN
  •  • 1 526 mots

Dans le chapitre « Au-delà du piège de l'école des Annales »  : […] En effet, paradoxalement, ce n'est pas Vidal lui-même mais l'historien Lucien Febvre qui, dans La Terre et l'évolution humaine (1922), pour caractériser l'approche de celui-ci, l'a qualifiée de possibiliste. Selon lui, elle était la seule voie raisonnable face au déterminisme qu'il dénonçait chez Friedrich Ratzel, l'inspirateur de la géographie humaine, et face au sociolog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/possibilisme-geographie/#i_41470

VIDAL DE LA BLACHE PAUL (1845-1918)

  • Écrit par 
  • Isabelle LEFORT
  •  • 1 012 mots

Considéré comme le « père fondateur » de l'école française de géographie, Paul Vidal de La Blache a publié des ouvrages –  T ableau de la géographie de la France (1903, réédité jusqu'en 1994), l' Atlas d 'histoire et de g éographie (1894) – qui restent des marqueurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-vidal-de-la-blache/#i_41470

Voir aussi

Pour citer l’article

Vincent BERDOULAY, Olivier SOUBEYRAN, « DÉTERMINISME, géographie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/determinisme-geographie/