MERCIER DÉSIRÉ JOSEPH (1851-1926)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Archevêque de Malines, l'un des promoteurs du renouveau thomiste dès la fin du xixe siècle, ainsi que du mouvement œcuménique, notamment avec les « Conversations de Malines ». Né à Braine-l'Alleud, gros bourg du Brabant belge, dans une famille catholique aisée, Désiré Joseph Mercier, très tôt orphelin de père, fait ses études au collège Saint-Rombaut de Malines et s'oriente vers la prêtrise en entrant au séminaire en 1868. Il est ordonné en 1874, étudie à l'université de Louvain et devient docteur en théologie (1877) : sa carrière est celle d'un clerc intellectuel promis aux tâches professorales (il enseigne la philosophie au petit séminaire de Malines entre 1877 et 1882).

Pendant ces années de formation, il a rencontré fortuitement la pensée de saint Thomas — alors bien oubliée —, qui va commander la première partie de son existence : il voit dans cette théologie, et surtout dans cette philosophie, l'instrument indispensable pour répondre, sur son terrain, au rationalisme ambiant. Sans le savoir, il rejoint ainsi Léon XIII qui, peu de temps après son élection, propose dans l'encyclique Aeterni Patris (4 août 1879), la pensée de l'Aquinate comme modèle à la chrétienté. Dans le renouveau intellectuel par le thomisme qu'il souhaite promouvoir, Louvain occupe une place de choix : en 1880, il demande aux évêques protecteurs d'y créer une chaire de philosophie thomiste ; elle est confiée, en 1882, au jeune Mercier. L'enthousiasme du professeur et le soutien constant du pontife font de Louvain l'un des centres de la renaissance thomiste qui marque la pensée catholique à la fin du xixe siècle : la fondation de l'Institut supérieur de philosophie et de la société philosophique (1888), celle du séminaire Léon-XIII pour la formation philosophique des prêtres (1892), la parution de la Revue néo-scolastique de philosophie (1894) jalonnent une œuvre qui se trouvera en butte aux manœuvres de l'université d'accueil et de milieux romains désireux de conserver [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Lyon-II-Louis-Lumière

Classification


Autres références

«  MERCIER DÉSIRÉ JOSEPH (1851-1926)  » est également traité dans :

MALINES CONVERSATIONS DE

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 530 mots

Série d'entretiens qui se déroulèrent de 1921 à 1926 entre des anglicans et des catholiques et qui, malgré leur échec, illustrent l'histoire de l'œcuménisme. L'ébranlement intellectuel et moral provoqué par la Première Guerre mondiale a accéléré le rapprochement entre les Églises chrétiennes : le mouvement œcuménique apparaît ; orthodoxes et anglicans lancent des appels à l'unité ; Benoît XV et Pi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conversations-de-malines/#i_11606

MODERNISME, catholicisme

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 5 227 mots

Dans le chapitre « Le cadre »  : […] Le modernisme savant, sous les différentes formes où on l'identifie habituellement (exégétique, historique, philosophique, dogmatique, etc.), se laisse mal isoler du mouvement intellectuel qui a marqué le catholicisme à la fin du xix e  siècle et au début de celui-ci et qui visait à combler une infériorité. Car il est alors un fait qu'aucun histor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modernisme-catholicisme/#i_11606

THOMISME

  • Écrit par 
  • Édouard-Henri WÉBER
  •  • 5 228 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le XIXe et le XXe siècle »  : […] Au xix e siècle, à part Johann Adam Moehler (1786-1838), il faut attendre le mouvement de recherche suscité par l'encyclique Aeterni Patris Unigenitum de Léon XIII en 1879. Alors se multiplient les manuels dits « thomistes », le plus souvent inspirés par les commentateurs de la scolastique tardive, par François Suarez (1548 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomisme/#i_11606

Pour citer l’article

Étienne FOUILLOUX, « MERCIER DÉSIRÉ JOSEPH - (1851-1926) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/desire-joseph-mercier/