DÉCOUVERTE DE L'INSULINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Découverte de l’insuline

Découverte de l’insuline

Les Canadiens Frederick Banting (1891-1941), à gauche, et Charles Best (1899-1978), à droite, découvrent l'insuline en 1921 et testent le remède sur un chien diabétique. Banting recevra le prix Nobel de médecine en 1923 qu'il partagera avec Best, écarté de cette distinction. 

Afficher

L'histoire de l'insuline remonte à la mise en évidence expérimentale du rôle du pancréas dans la genèse du diabète sucré chez le chien, par Oskar Minkowski et Josef von Mering, en 1889. Stimulés en outre par les résultats encourageants de l'administration d'extraits de thyroïde dans l'hypothyroïdie, plusieurs chercheurs s'efforcent d'isoler la « sécrétion interne », ou hormone du pancréas, qui devrait permettre de traiter le diabète de la même façon. Mais cette nouvelle hormone est fragile, et ce n'est qu'en 1921, à l'université de Toronto, que Frederick Banting et Charles Best confirment l'existence d'un « principe antidiabétique » dans le pancréas du chien. En janvier 1922, on obtient le premier succès thérapeutique par injection sous-cutanée, chez un jeune homme diabétique de quatorze ans. Il faut ensuite produire de l'insuline mieux purifiée et en grandes quantités. Ce sont les laboratoires Lilly, à Indianapolis, qui en quelques mois mènent à bien cette entreprise, en collaborant avec les chercheurs de Toronto et les cliniciens d'hôpitaux canadiens et américains.

—  Christiane SINDING

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Christiane SINDING, « DÉCOUVERTE DE L'INSULINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-insuline/