Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CYBERCRIMINALITÉ

Bibliographie

J. Guisnel, Guerres dans le cyberespace : Services secrets et Internet, 2e éd., La Découverte-Poche, Paris, 1997

Y. Padova, « Un aperçu de la lutte contre la cybercriminalité en France », in Revue de science criminelle et de droit comparé, no 4, pp. 765-780, 2002

F. J. Pansier & E. Jez, La Criminalité sur Internet, coll. Que sais-je ?, P.U.F., Paris, 2000

P. Robert, « Cybercrime et sécurité technique, le vice, la vertu... et vice versa ? », in Terminal, no 86, pp. 9-22, 2001-2002

D. L. Speer, « Redefining Borders : The Challenges of Cybercrime », in Crime, Law and Social Change, vol. 34, pp. 259-273, 2000

P. Virilio, La Bombe informatique, 2e éd., Textuel, Paris, 2001

D. S. Wall, « Catching Cybercriminals : Policing the Internet », in International Review of Law Computers & Technology, vol. 12, no 2, pp. 201-218, 1998

Conseil de l'Europe, Convention sur la cybercriminalité, ratifiée le 23 novembre 2001 à Budapest

Department of Homeland Security, The National Strategy To Secure Cyberspace, 2003.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : doctorant en science politique à l'université de Paris-II, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • PSYCHOLOGIE ET JUSTICE

    • Écrit par Fanny VERKAMPT
    • 4 431 mots
    ...sciences humaines et sociales (sociologie, économie, etc.), ainsi qu’aux sciences et techniques de l’information et de la communication. La lutte contre la cybercriminalité et celle contre la criminalité organisée, au sein de laquelle figurent le terrorisme et la traite humaine, sont ainsi des enjeux majeurs...
  • VIRUS INFORMATIQUE

    • Écrit par François PÊCHEUX
    • 4 367 mots
    • 3 médias
    – perpétrer une action délictueuse (activation de la charge virale) qui va de la simple gêne (affichage d'un message) au cybercrime (par exemple, vol de numéros de cartes bancaires) ;

Voir aussi