COÛTS DE PRODUCTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pour produire, une entreprise utilise ce que les économistes appellent des facteurs de production : main-d'œuvre (facteur travail), équipements, machines, etc. (facteur capital). La relation existant entre la production et les quantités de facteurs de production utilisées peut être exprimée sous la forme d'une fonction mathématique appelée fonction de production. Celle-ci permet d'étudier, pour un niveau de production donné, les différentes combinaisons possibles de facteurs de production. Ces combinaisons dépendent du degré de complémentarité ou de substituabilité des facteurs : peut-on, et si oui dans quelle proportion, remplacer un travailleur par des machines – du travail par du capital – ou inversement ? Une fois connues les quantités de facteurs de production utilisées dans l'acte productif, on peut analyser celui-ci en se focalisant soit sur le coût des facteurs, soit sur leur rendement. Ces deux dimensions de l'analyse sont complémentaires, et appellent chacune des précisions, car différents types de coûts et de rendements sont à distinguer.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : enseignant, chercheur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne (T.E.A.M.-C.N.R.S.)

Classification


Autres références

«  COÛTS DE PRODUCTION  » est également traité dans :

AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 9 954 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Inégalités d'équipement, de productivité et de coût de revient »  : […] Pour les 1,3 milliard d'actifs agricoles dans le monde, on ne compte que 28 millions de tracteurs, soit 2 p. 100 du nombre de ces actifs. Et environ 400 millions d'actifs agricoles utilisent la traction animale. C'est dire que la grande motorisation-mécanisation, qui a triomphé dans les pays industrialisés et dans quelques secteurs des pays émergents, n'a touché qu'une infime minorité des agricu […] Lire la suite

AGRICULTURE - Agriculture biologique

  • Écrit par 
  • Isabelle SAVINI
  •  • 7 006 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les obstacles potentiels au développement du marché »  : […] Aujourd'hui, le principal facteur limitant le développement du marché est l'insuffisance de la production par rapport à la demande ; cependant, d'autres facteurs peuvent intervenir. Les aléas d'une production par définition plus dépendante des conditions naturelles et la relative inorganisation des producteurs aboutissent à des approvisionnements souvent irréguliers et incertains, ainsi qu'à une p […] Lire la suite

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 233 mots

Dans le chapitre « Le bien-fondé de l'autofinancement »  : […] Par référence explicite ou implicite au modèle de financement traditionnel selon lequel tous les fonds investis ont été épargnés préalablement, et où le financement des investissements n'interfère pas avec la distribution des revenus, on a pu dire que l'autofinancement, épargne forcée, affectait sensiblement la distribution et pesait notamment sur les consommateurs et sur les salariés des entrepr […] Lire la suite

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'industrialisation par substitution d'importations : 1930-1964 »  : […] Pendant les années 1930, le Brésil est privé d'une grande partie de ses débouchés, l'Europe et les États-Unis frappés par la dépression réduisent leurs importations et s'entourent de barrières douanières. Le pouvoir d'achat des exportations, et donc la capacité d'importation du pays, passe ainsi de l'indice 78 en 1928 à 44 à 1932 et 42 en 1940. Cette restriction considérable a pour effet de stimul […] Lire la suite

CHINE - Économie

  • Écrit par 
  • Françoise LEMOINE, 
  • Thomas VENDRYES
  •  • 8 216 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le changement de régime du commerce extérieur »  : […] Le dernier pilier majeur de la croissance de la Chine a été son insertion réussie dans le commerce international, qui l’a fait devenir l’« usine du monde », grâce à une habile utilisation des « avantages du retard » : quand la Chine s’est ouverte, elle a su se spécialiser pleinement dans les productions conformes à son avantage comparatif, essentiellement fondé sur sa très vaste réserve de main-d’ […] Lire la suite

CINÉMA (Aspects généraux) - L'industrie du cinéma

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean BENGHOZI, 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 17 607 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les coûts et la dispersion des budgets »  : […] Chaque film est un produit unique, différencié. Il y a donc autant de budgets de films que de réalisations, et ces budgets présentent une dispersion très élevée. Leur montant est subordonné aux ambitions esthétiques et commerciales des producteurs. Il dépend également de la conjoncture économique et des conditions nationales et internationales de concurrence. De nombreuses autres contraintes pèsen […] Lire la suite

CIRCUITS INTÉGRÉS

  • Écrit par 
  • Frédéric PÉTROT, 
  • Franck WAJSBÜRT
  •  • 8 965 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les limites économiques de l'intégration »  : […] Elles sont liées aux coûts de conception et de fabrication des circuits. –  Le coût des unités de production des circuits intégrés croît de manière exponentielle : aux équipements de haute précision, il faut y ajouter le prix des bâtiments spécifiques (salles blanches présentant de très faibles quantités de poussières de plus d'un micromètre, planchers antivibrations, etc.). Les investissements n […] Lire la suite

COMMERCE INTERNATIONAL - Théories

  • Écrit par 
  • Lionel FONTAGNÉ
  •  • 7 201 mots

Dans le chapitre « Différents types de rendements croissants »  : […] L'existence de rendements d'échelle croissants suppose que la production augmente plus vite que la taille des unités de production (rendements internes) ou que la taille de l'industrie (rendements externes). Ces deux dimensions du problème ne sont pas aisément dissociables sur le plan empirique, car on dispose généralement de données d'industries et non de firmes. Sur le plan théorique, cette dis […] Lire la suite

COMMERCE INTERNATIONAL - Avantages comparatifs

  • Écrit par 
  • Matthieu CROZET
  •  • 5 799 mots

Dans le chapitre « L'exemple de Ricardo »  : […] Dans le chapitre 7 Des principes de l'économie politique et de l'impôt (1817), David Ricardo présente une démonstration plus complète du principe des avantages comparatifs, adossée à un exemple numérique simple. L'exemple proposé considère deux pays, l'Angleterre et le Portugal, et deux biens, le vin et le drap. Dans chacun des pays, la production de chaque bien nécessite une quantité fixe d'heur […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Valeur, répartition et croissance »  : […] La valeur fournit le centre de gravitation des mouvements du prix de marché sous l'effet des forces de l'offre et de la demande. Si la demande est égale à l'offre, le prix de marché coïncide avec la valeur : la vente de la marchandise permet au producteur à la fois de récupérer les coûts en matières premières et de distribuer aux salariés, capitalistes et rentiers les salaires, profits et rentes […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marxisme

  • Écrit par 
  • Michel ROSIER
  •  • 6 832 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les prix de production »  : […] En fait, Marx élabore la péréquation du taux de profit pour répondre à un autre problème, posé par la concurrence entre les capitaux . Un capital n'est motivé que par les profits qu'il peut réaliser. Et, pour un montant de capital donné, les profits ne dépendent que du taux de profit, si bien qu'un capital se déplace là où il estime que le taux de profit est le plus élevé. Or si la norme était qu […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Théorie néo-classique

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 2 836 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le producteur et le consommateur »  : […] Le consommateur retire de la consommation de chaque bien une satisfaction, ce que l'économiste appelle l'utilité du bien. Comme il y a un effet de saturation, la satisfaction procurée par la consommation d'une unité supplémentaire de bien est de moins en moins importante. Par ailleurs, en regard de chaque acte de consommation, il faut mettre le désagrément du prix à payer pour acquérir le bien […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Keynésianisme

  • Écrit par 
  • Olivier BROSSARD
  •  • 8 210 mots

Dans le chapitre « Sous-emploi et demande effective »  : […] Dès le deuxième chapitre de la Théorie générale , Keynes affirme son refus de ce qu'il appelle le « second postulat de l'économie classique ». Ce postulat résulte d'une application directe de la théorie de l'utilité marginale (Stanley Jevons, Carl Menger) au comportement des salariés. Ces derniers sont censés offrir leur travail jusqu'à ce que la désutilité marginale de celui-ci, c'est-à-dire le […] Lire la suite

ÉCONOMIE INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Bruno JULLIEN
  •  • 9 068 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les économies d'échelle »  : […] Dans une première approche, la taille et le nombre d'entreprises dans un secteur d'activité reflètent l'ampleur des économies d'échelle , terme utilisé pour indiquer le lien entre le niveau global de la production d'une entreprise et son coût unitaire (coût total rapporté au volume de la production). On dit qu'il y a des économies d'échelle si le coût unitaire baisse lorsque la production totale […] Lire la suite

ÉDITION

  • Écrit par 
  • Robert ESCARPIT, 
  • Philippe SCHUWER
  •  • 11 162 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'économie du livre »  : […] L'économie du livre découle de deux paramètres distincts : les frais fixes (ou coûts de premier établissement) et les frais variables (papier, impression, brochage, cartonnage-reliure). Les frais fixes varient selon la formule du livre. On ne comparera pas le faible coût de composition, de corrections et de mise en pages simple pour un roman, et les sommes engagées pour réaliser un livre d'art ou […] Lire la suite

ÉNERGIE - Les ressources

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CHEVALIER, 
  • Daniel CLÉMENT, 
  • François MOISAN, 
  • Jean-Pierre TABET
  •  • 6 340 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Les filières énergétiques et les espaces concurrentiels »  : […] Toute réflexion sur l'économie de l'énergie doit être conduite en termes de besoins. La production, la distribution et la consommation d'énergie n'ont en effet de sens que par rapport à la satisfaction d'un besoin. Ces besoins peuvent être classés en trois grandes catégories : besoins de chaleur (pour le chauffage des locaux et pour l'industrie), besoins de force motrice, besoins d'électricité spé […] Lire la suite

ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • Écrit par 
  • Daniel CLÉMENT
  •  • 15 599 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Quelques notions sur l’énergie »  : […] Il est utile de rappeler quelques règles et principes concernant les échanges énergétiques et qui permettent de mieux comprendre la production ou l’utilisation des énergies renouvelables. En premier lieu, cette production ne consiste pas en une création d’énergie proprement dite, ce qui serait physiquement impossible, mais en des transformations de celle-ci, c’est-à-dire en des conversions qui s’ […] Lire la suite

ENTREPRISE - Gestion d'entreprise

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 6 974 mots

Dans le chapitre « Gestion financière »  : […] Longtemps réduite à un statut auxiliaire, la gestion financière fait également partie de ces spécialités qui, durant les dernières décennies, ont acquis une importance croissante. Dans ce cas, l'affirmation de son rôle est si manifeste qu'elle donne parfois lieu à des critiques acerbes qui mettent en cause les excès et les dangers supposés de la financiarisation des stratégies et des systèmes d'év […] Lire la suite

FUSIONS-ACQUISITIONS

  • Écrit par 
  • Patricia CHARLÉTY, 
  • Saïd SOUAM
  •  • 9 404 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les synergies « opérationnelles » »  : […] Les opérations horizontales, c'est-à-dire entre entreprises ayant la même activité (deux banques par exemple) ou des activités connexes (une banque et une compagnie d'assurances), comme les opérations verticales, c'est-à-dire entre entreprises opérant à des niveaux différents de la chaîne dans un même secteur d'activité (une compagnie aérienne et un voyagiste, par exemple) peuvent conduire à une […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

18 novembre 2016 • Allemagne • Présentation du « pacte d’avenir » de Volkswagen.

La direction du constructeur Volkswagen, marque phare du premier groupe industriel du pays et du premier groupe automobile mondial, présente un plan de réduction des coûts baptisé « pacte d’avenir ». Visant à réaliser 4 milliards d’euros d’économies par an d’ici à 2020, celui-ci implique [...] Lire la suite

12 mars 2013 • France • Signature de l'accord de compétitivité chez Renault.

Le 12, la C.F.E.-C.G.C., la C.F.D.T. et F.O signent l'accord de compétitivité proposé par la direction de Renault. Celui-ci vise à réduire les coûts de production par la suppression de sept mille cinq cents postes, soit 15 p. 100 des effectifs, d'ici à 2016, par l'augmentation du temps de travail [...] Lire la suite

3-31 janvier 2012 • France • Remise de rapports sur le parc nucléaire.

du parc vieillissant – il est évalué à 55 milliards d'euros par E.D.F. pour la période 2011-2025 – renchérira de 10 p. 100 les coûts de production de l'électricité d'origine nucléaire.  [...] Lire la suite

19 juillet 2004 • France • Assouplissement des trente-cinq heures chez Bosch.

. Selon la direction, la baisse des coûts salariaux ainsi réalisée doit permettre à l'usine de sauver des emplois en accueillant une nouvelle unité de production que l'équipementier allemand avait initialement prévu d'installer en République tchèque en raison du moindre coût de la main-d'œuvre dans ce pays. La C.G.T. dénonce un « chantage à l'emploi ».  [...] Lire la suite

6 mai - 2 juin 1996 • France • Démission de Jean-Pierre Elkabbach de la présidence de France Télévisions.

passés avec certains animateurs-producteurs, à la suite de la rupture du contrat d'exclusivité liant France Télévisions à Réservoir Prod., la société de production de Jean-Luc Delarue. Toutefois, des divergences apparaissent entre le personnel de France Télévisions et sa direction. Le 14, le Conseil [...] Lire la suite

20 décembre 1994 • France • La Lorraine choisie pour l'assemblage de la Swatchmobile germano-suisse.

, les jours chômés y sont moins nombreux et l'absentéisme moins important. Encore récemment, les constructeurs ouest-européens délocalisaient la production de leurs petites unités en Europe de l'Est où la main-d'œuvre est meilleur marché. Désormais sont également pris en compte d'autres éléments tels que la localisation des marchés, les coûts de transport et le niveau de productivité.  [...] Lire la suite

25 janvier 1993 • France • Transfert par Hoover d'une usine de France en Écosse.

Le fabricant américain d'électroménager Hoover présente un plan de réorganisation de ses activités en Europe qui prévoit le regroupement sur le site de Cambuslang, en Écosse, de sa production d'aspirateurs. La fermeture de son usine de Longvic, près de Dijon (Côte-d'Or), qui en découle, a [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas COUDERC, « COÛTS DE PRODUCTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/couts-de-production/