COÛTS DE PRODUCTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Influence des rendements d'échelle sur la structure du marché

En général, et c'est l'hypothèse retenue par la théorie économique néo-classique « standard », il existe une taille optimale commune à toutes les entreprises présentes sur un même marché, car ces entreprises sont supposées caractérisées par la même fonction de production. Cela signifie que, sur un marché donné, une entreprise dont la taille est inférieure à la taille optimale a intérêt à augmenter sa production (car elle réalisera des économies d'échelle, son coût moyen baissera) ; alors que, dans le cas contraire (si sa taille est supérieure à la taille optimale), elle a intérêt à réduire sa taille, car elle peut réduire son coût moyen en produisant moins (l'entreprise résorbera ainsi ses déséconomies d'échelle). La taille optimale de l'entreprise est donc celle qui lui permet de produire au coût moyen minimal et, par là même, de maximiser son profit. Un lien existe donc entre les rendements d'échelle et la taille optimale des entreprises.

Or cette taille optimale a une influence sur la structure de marché, structure définie par les relations entre producteurs et acheteurs, qui dépendent principalement du nombre de producteurs et d'acheteurs se faisant face. Si la taille optimale de chaque entreprise est petite par rapport à la taille totale du marché, la structure de marché est celle de la concurrence : beaucoup d'entreprises de petite taille sont présentes sur le marché (les économistes parlent alors de marché atomistique). L'existence d'une telle concurrence assure que le prix de marché s'ajustera de manière à égaliser l'offre et la demande, maximisant la satisfaction des consommateurs.

Plus la taille optimale d'une entreprise est élevée (elle peut être très élevée si la technologie de production est telle qu'il existe, avant de parvenir à la taille optimale, un large potentiel d'économies d'échelle), moins il y aura d'entreprises en concurrence sur un même marché. Lorsqu'il n'y a que quelques entreprises sur un même marché, on voit apparaître un [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : enseignant, chercheur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne (T.E.A.M.-C.N.R.S.)

Classification

Autres références

«  COÛTS DE PRODUCTION  » est également traité dans :

AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 9 956 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Inégalités d'équipement, de productivité et de coût de revient »  : […] Pour les 1,3 milliard d'actifs agricoles dans le monde, on ne compte que 28 millions de tracteurs, soit 2 p. 100 du nombre de ces actifs. Et environ 400 millions d'actifs agricoles utilisent la traction animale. C'est dire que la grande motorisation-mécanisation, qui a triomphé dans les pays industrialisés et dans quelques secteurs des pays émergents, n'a touché qu'une infime minorité des agricu […] Lire la suite

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 233 mots

Dans le chapitre « Le bien-fondé de l'autofinancement »  : […] Par référence explicite ou implicite au modèle de financement traditionnel selon lequel tous les fonds investis ont été épargnés préalablement, et où le financement des investissements n'interfère pas avec la distribution des revenus, on a pu dire que l'autofinancement, épargne forcée, affectait sensiblement la distribution et pesait notamment sur les consommateurs et sur les salariés des entrepr […] Lire la suite

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 368 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'industrialisation par substitution d'importations : 1930-1964 »  : […] Pendant les années 1930, le Brésil est privé d'une grande partie de ses débouchés, l'Europe et les États-Unis frappés par la dépression réduisent leurs importations et s'entourent de barrières douanières. Le pouvoir d'achat des exportations, et donc la capacité d'importation du pays, passe ainsi de l'indice 78 en 1928 à 44 à 1932 et 42 en 1940. Cette restriction considérable a pour effet de stimul […] Lire la suite

CHINE - Économie

  • Écrit par 
  • Françoise LEMOINE, 
  • Thomas VENDRYES
  •  • 8 218 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le changement de régime du commerce extérieur »  : […] Le dernier pilier majeur de la croissance de la Chine a été son insertion réussie dans le commerce international, qui l’a fait devenir l’« usine du monde », grâce à une habile utilisation des « avantages du retard » : quand la Chine s’est ouverte, elle a su se spécialiser pleinement dans les productions conformes à son avantage comparatif, essentiellement fondé sur sa très vaste réserve de main-d’ […] Lire la suite

CINÉMA (Aspects généraux) - L'industrie du cinéma

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean BENGHOZI, 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 17 612 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les coûts et la dispersion des budgets »  : […] Chaque film est un produit unique, différencié. Il y a donc autant de budgets de films que de réalisations, et ces budgets présentent une dispersion très élevée. Leur montant est subordonné aux ambitions esthétiques et commerciales des producteurs. Il dépend également de la conjoncture économique et des conditions nationales et internationales de concurrence. De nombreuses autres contraintes pèsen […] Lire la suite

CIRCUITS INTÉGRÉS

  • Écrit par 
  • Frédéric PÉTROT, 
  • Franck WAJSBÜRT
  •  • 8 976 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les limites économiques de l'intégration »  : […] Elles sont liées aux coûts de conception et de fabrication des circuits. –  Le coût des unités de production des circuits intégrés croît de manière exponentielle : aux équipements de haute précision, il faut y ajouter le prix des bâtiments spécifiques (salles blanches présentant de très faibles quantités de poussières de plus d'un micromètre, planchers antivibrations, etc.). Les investissements n […] Lire la suite

COMMERCE INTERNATIONAL - Théories

  • Écrit par 
  • Lionel FONTAGNÉ
  •  • 7 201 mots

Dans le chapitre « Différents types de rendements croissants »  : […] L'existence de rendements d'échelle croissants suppose que la production augmente plus vite que la taille des unités de production (rendements internes) ou que la taille de l'industrie (rendements externes). Ces deux dimensions du problème ne sont pas aisément dissociables sur le plan empirique, car on dispose généralement de données d'industries et non de firmes. Sur le plan théorique, cette dis […] Lire la suite

COMMERCE INTERNATIONAL - Avantages comparatifs

  • Écrit par 
  • Matthieu CROZET
  •  • 5 799 mots

Dans le chapitre « L'exemple de Ricardo »  : […] Dans le chapitre 7 Des principes de l'économie politique et de l'impôt (1817), David Ricardo présente une démonstration plus complète du principe des avantages comparatifs, adossée à un exemple numérique simple. L'exemple proposé considère deux pays, l'Angleterre et le Portugal, et deux biens, le vin et le drap. Dans chacun des pays, la production de chaque bien nécessite une quantité fixe d'heur […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 720 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Valeur, répartition et croissance »  : […] La valeur fournit le centre de gravitation des mouvements du prix de marché sous l'effet des forces de l'offre et de la demande. Si la demande est égale à l'offre, le prix de marché coïncide avec la valeur : la vente de la marchandise permet au producteur à la fois de récupérer les coûts en matières premières et de distribuer aux salariés, capitalistes et rentiers les salaires, profits et rentes […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marxisme

  • Écrit par 
  • Michel ROSIER
  •  • 6 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les prix de production »  : […] En fait, Marx élabore la péréquation du taux de profit pour répondre à un autre problème, posé par la concurrence entre les capitaux . Un capital n'est motivé que par les profits qu'il peut réaliser. Et, pour un montant de capital donné, les profits ne dépendent que du taux de profit, si bien qu'un capital se déplace là où il estime que le taux de profit est le plus élevé. Or si la norme était qu […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

18 novembre 2016 Allemagne. Présentation du « pacte d'avenir » de Volkswagen.

coûts baptisé « pacte d’avenir ». Visant à réaliser 4 milliards d’euros d’économies par an d’ici à 2020, celui-ci implique la suppression, sans licenciement, de trente mille postes dont les deux tiers en Allemagne. Volkswagen est impliqué dans le scandale lié à la falsification des mesures des émissions polluantes de ses moteurs Diesel, qui a éclaté […] Lire la suite

12 mars 2013 France. Signature de l'accord de compétitivité chez Renault

coûts de production par la suppression de sept mille cinq cents postes, soit 15 p. 100 des effectifs, d'ici à 2016, par l'augmentation du temps de travail effectif, ainsi que par un gel des salaires en 2013. En échange, l'accord garantit le maintien en activité de tous les sites français par la relocalisation d'une partie des productions réalisées  […] Lire la suite

3-31 janvier 2012 France. Remise de rapports sur le parc nucléaire

coûts de production de l'électricité d'origine nucléaire.  […] Lire la suite

19 juillet 2004 France. Assouplissement des trente-cinq heures chez Bosch

coûts salariaux ainsi réalisée doit permettre à l'usine de sauver des emplois en accueillant une nouvelle unité de production que l'équipementier allemand avait initialement prévu d'installer en République tchèque en raison du moindre coût de la main-d'œuvre dans ce pays. La C.G.T. dénonce un « chantage à l'emploi ».  […] Lire la suite

6 mai - 2 juin 1996 France. Démission de Jean-Pierre Elkabbach de la présidence de France Télévisions

coûts » au sein de France Télévisions. Le 28, lors de la réunion extraordinaire du comité d'entreprise de France 2, Jean-Pierre Elkabbach, dont les syndicats de la chaîne demandent la démission, reconnaît « des défauts dans la marche de l'entreprise ». Il annonce la suppression des postes de délégué général, occupé par Patrick Clément, et de conseiller […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas COUDERC, « COÛTS DE PRODUCTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/couts-de-production/