COPENHAGUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Danemark : carte administrative

Danemark : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Canal de Nyhavn à Copenhague, Danemark

Canal de Nyhavn à Copenhague, Danemark
Crédits : G. Sioen/ De Agostini

photographie

Hojbroplads à Copenhague (Danemark)

Hojbroplads à Copenhague (Danemark)
Crédits : Insight Guides

photographie


Une métropole moderne en plein développement

La commune de Copenhague comptait 503 699 habitants en 2007, mais l'agglomération (Hovedstadsområdet), qui englobe plusieurs communes voisines, avait à la même période une population d'environ 1,1 million d'habitants. Presque un Danois sur cinq habite donc actuellement dans la capitale et sa banlieue immédiate. Depuis le 1er janvier 2007, le Danemark est découpé en cinq grandes « régions ». Si l'on choisit comme référence la « région de la capitale » (Region hovedstaden) dont font partie plusieurs villes de l'île de Seeland comme Helsingør, Roskilde, Køge ou Hillerød, c'est toutefois une population de 1 636 749 habitants qu'il faut prendre en compte, ce qui correspond à plus d'un Danois sur trois.

Canal de Nyhavn à Copenhague, Danemark

Canal de Nyhavn à Copenhague, Danemark

Photographie

Bordé de maisons des XVIIe et XVIIIe siècles, le canal de Nyhavn a été percé dans les années 1670 pour permettre aux bateaux d'accoster au cœur de Copenhague (Danemark). 

Crédits : G. Sioen/ De Agostini

Afficher

Un des facteurs de développement de la capitale danoise est sa position privilégiée au cœur d'un vaste projet d'intégration régionale qui concerne toute la partie est du Danemark, les îles de Seeland, Lolland-Falster, Møn et Bornholm, ainsi que la province suédoise de la Scanie, avec les villes de Malmö et Lund, de l'autre côté du Sund. Ce vaste ensemble couvre une superficie de 20 859 kilomètres carrés et regroupe environ 3,6 millions d'habitants, 2,4 millions du côté danois et 1,1 du côté suédois (2005). Le pont qui relie Malmö à Copenhague, inauguré en l'an 2000, permet à un nombre croissant de personnes de faire la navette entre ces deux villes, pour se rendre à leur travail, pour faire des achats ou pour se divertir. En 2006, une moyenne de 15 800 véhicules a été enregistrée quotidiennement sur le pont. Le nombre des usagers était de 43 p. 100 supérieur à celui de l'année précédente. De 1999 à 2005, le nombre des personnes et des véhicules qui ont emprunté le pont a augmenté respectivement de plus de 50 et de 200 p. 100 En 2006, quelque 4 400 Danois ont choisi de s'établir en Scanie. Ils étaient 800 en 1998. Les Danois sont attirés par les prix avantageux de l'immobilier pratiqués de l'autre côté du Sund, tandis que les Suédois viennent chercher au Danemark des emplois mieux rémunérés que chez eux.

Au point de vue économique [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne, docteur d'État, docteur honoris causa de l'université d'Aalborg (Danemark)

Classification


Autres références

«  COPENHAGUE  » est également traité dans :

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 538 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Territoire et villes »  : […] La superficie du Danemark proprement dit est de 43 094 kilomètres carrés. Il convient toutefois d'ajouter à celle-ci les deux territoires autonomes qui sont rattachés au royaume : le Groenland (2 166 000 km 2 , dont 410 000 km 2 libres de glace) et les îles Féroé (1 398 km 2 ). Sa superficie fait du Danemark le plus petit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danemark/#i_17061

JARDIN HENRI NICOLAS (1720-1799)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 121 mots

Grand Prix d'architecture (1741), il séjourne à Rome puis est appelé à la cour de Danemark (de 1754 à 1771) où il introduit le néo-classicisme dans des décors intérieurs (salle à manger du comte de Molkte à Copenhague) et surtout dans l'édifice majeur de la Frederikskirke, inspirée du Panthéon, et pour laquelle Ange Jacques Gabriel avait donné des dessins. Partisan des thèses de Marc-Antoine Laugi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-nicolas-jardin/#i_17061

PATRIMOINE INDUSTRIEL EN SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 3 014 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le patrimoine des moyens de transport »  : […] Une des originalités archéologiques du Danemark est d'avoir protégé une quarantaine de gares, à la suite d'un inventaire mené par les chemins de fer eux-mêmes, inventaire dont à vrai dire les critères sont essentiellement stylistiques. Mais, bien sûr, l'originalité physique des trois pays passés ici en revue est d'être des pays de côtes, de fjords et d'îles : l'unité des communications y dépend d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-en-scandinavie/#i_17061

Pour citer l’article

Marc AUCHET, « COPENHAGUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/copenhague/