Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BERNE CONVENTION DE (1979)

Sous la pression des mouvements associatifs naturalistes, l’Europe se dote – après l’Afrique (1933) et l’Amérique (1940) – d’une convention régionale de protection de la nature : la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe. Signée à Berne, en Suisse, le 19 septembre 1979, sous la conduite du Conseil de l’Europe, et couramment appelée Convention de Berne, elle est entrée en vigueur le 1er juin 1982.

Une convention globale

Loup - crédits : M. Branchi/ Panda Photo/ Biosphoto

Loup

L’objectif donné au comité d’experts qui l’a rédigée était « de définir une politique cohérente de la protection de la vie sauvage ». En effet, la Convention de Berne s’intéresse aussi bien à la faune qu’à la flore, mais surtout à leurs habitats. Elle accorde une attention particulière aux espèces menacées ou vulnérables, mais s’attache aussi à la biodiversité « ordinaire » et non pas seulement aux espèces emblématiques, puisqu’elle préconise la conservation de toutes les espèces végétales et animales et de leurs habitats. En cela, elle s’impose comme le premier instrument européen porteur d’une politique globale de protection de la nature. Largement ratifiée – par cinquante États –, elle couvre l’Europe d’est en ouest, la Macaronésie (archipels des Açores, de Madère, îles Canaries et du Cap-Vert), l’itinéraire de migration est-atlantique jusqu’au Sénégal. En outre, l’Union européenne – alors Communauté économique européenne – en est partie en tant que telle depuis 1981.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directrice de recherche au CNRS, Centre d'Études et de recherche internationales et communautaires, Aix-en-Provence

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Loup - crédits : M. Branchi/ Panda Photo/ Biosphoto

Loup

Autres références

  • CHASSE

    • Écrit par Xavier PATIER
    • 7 050 mots
    ...février 1979 protège les zones humides d'intérêt international. La convention de Bonn du 23 juin 1979 organise la protection des oiseaux migrateurs. La convention de Berne du 19 septembre 1979 vise à assurer la conservation de la flore et de la faune sauvage en Europe. La directive européenne « oiseau...
  • INVASIONS BIOLOGIQUES

    • Écrit par Alain ZECCHINI
    • 6 298 mots
    • 2 médias
    La Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe, dite Convention de Berne, a proposé, de son coté, un projet de stratégie européenne. Les principaux points recoupent ceux qui ont été abordés précédemment ; d'autres sont plus spécifiques. L'évaluation des risques...
  • OURS BRUN EN EUROPE

    • Écrit par Farid BENHAMMOU, Jean-Pierre RAFFIN
    • 4 584 mots
    • 4 médias
    ...la nature, l'ours est inscrit sur la liste des espèces protégées en 1981. Au niveau européen, la France inscrit également cette espèce au titre de la convention de Berne de 1979 qui entrera en vigueur en 1990. Mais c'est surtout la directive « Habitats » concernant la conservation des habitats naturels,...

Voir aussi