CONSTITUTION DES ÉTATS-UNIS (17 septembre 1787)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Contrairement à la plupart des pays qui ont cherché à reproduire le système britannique, comme la France en 1791 ou en 1815, la Belgique ou les pays scandinaves, les cinquante-cinq pères fondateurs de la première Constitution écrite du monde moderne, fervents lecteurs de Montesquieu et de Blackstone, ne voulaient pas d'un régime parlementaire classique, obligeant à une centralisation de la souveraineté. Lors de la Convention de Philadelphie qui les réunit du 29 mai au 17 septembre 1787 « pour former une Union plus parfaite », les débats, à huis clos, opposent les fédéralistes, partisans d'un gouvernement central renforcé, et les défenseurs du régime confédéral. La structure originale de la Constitution, qui évoluera lentement vers le régime présidentiel actuel, repose sur une séparation stricte entre les trois pouvoirs et une répartition des compétences entre États et Fédération procédant d'une volonté marquée de limiter la puissance de chaque organe. Dix amendements ratifiés par le Congrès le 15 décembre 1791 forment le Bill of Rights, Déclaration de droits et libertés fondamentales intégrée à la Constitution, à laquelle s'ajouteront 17 amendements entre 1795 et 1991.

George Washington

photographie : George Washington

photographie

Accueilli en héros, George Washington (1732-1799) arrive à New York en avril 1789. Il est le premier président des États-Unis. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

—  Wanda MASTOR

Écrit par :

  • : docteur en droit, assistant temporaire d'enseignement et de recherche à l'université d'Aix-Marseille-III

Classification

Autres références

«  CONSTITUTION DES ÉTATS-UNIS (17 septembre 1787 )  » est également traité dans :

AMENDEMENT

  • Écrit par 
  • Charles EISENMANN, 
  • Daniel GAXIE
  •  • 1 211 mots

Au sens juridique du terme, un amendement est une tentative de modification d'un texte par une assemblée délibérante. On retrouve donc dans le vocabulaire juridique le sens de correction, d'amélioration, que le mot revêt dans la langue courante. La notion juridique a un contenu précis et n'est utilisée que dans des circonstances déterminées : il faut tout d'abord qu'il y ait discussion devant une […] Lire la suite

BEARD CHARLES (1874-1948)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 730 mots
  •  • 1 média

L’historien américain Charles Beard est connu pour ses études iconoclastes sur les institutions politiques des États-Unis. Il étudia les facteurs qui motivèrent la fondation de ces institutions ainsi que la dynamique des conflits et des évolutions socio-économiques. Charles Austin Beard est né le 27 novembre 1874, près de Knightstown (Indiana), dans une famille aisée. Il étudie à l’université DePa […] Lire la suite

DOLLAR

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 11 210 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance d'une monnaie nationale »  : […] La Constitution des États-Unis (1787), dans son article 1 er , section 8, confirme l'attribution au Congrès du droit exclusif de frapper des pièces de monnaie et d'en réguler la valeur . Ce droit sera ultérieurement interprété de manière plus extensive comme le pouvoir de déléguer le droit d'émission de toute forme de monnaie légale, billets, bons ou certificats, à des agences publiques placées so […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 175 mots
  •  • 58 médias

Dans le chapitre « La Constitution de 1787 »  : […] La Constitution instaure pour la première fois un gouvernement fédéral fondé sur un partage des compétences : il est souverain pour la politique extérieure, la défense, le commerce avec l'étranger et entre les États, ces derniers conservant leur souveraineté dans tout ce qui n'est pas expressément délégué, comme la justice, la protection des droits individuels, l'instruction. L'Américain est citoy […] Lire la suite

FÉDÉRALISME

  • Écrit par 
  • Carl Joachim FRIEDRICH
  • , Universalis
  •  • 5 358 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « The Federalist » »  : […] La Constitution américaine, dit à juste titre The Federalist , contient des innovations notables. Le fédéralisme ainsi institué est celui d'une double communauté, chaque citoyen appartenant à la fois à son État et à l'Union fédérale. Reprenant ce qu'avaient esquissé les articles de la Confédération de 1781, elle s'attacha à la situation concrète plus qu'à un principe abstrait. Les deux factions o […] Lire la suite

FEDERALIST PAPERS THE

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 250 mots

Série de quatre-vingt-cinq articles signés « Publius » et publiés entre octobre 1787 et août 1788 dans le New York Packer . Leurs auteurs étaient trois des personnalités dont le rôle avait été fondamental dans la rédaction de la Constitution des États-Unis : Alexander Hamilton (1755-1804, qui fut l'âme de l'entreprise et écrivit près des deux tiers des articles), James Madison (1751-1836, futur pr […] Lire la suite

HAMILTON ALEXANDER (1755-1804)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 244 mots

Né dans les Antilles britanniques et mort à New York, au cours d'un duel, Alexander Hamilton , après avoir servi lors de la guerre d'Indépendance auprès du général Washington, se laisse attirer par la vie politique et se fait le champion du renforcement du pouvoir fédéral. Il participe à la convention de Philadelphie (1787) et mène une active campagne pour obtenir, dans l'État de New York et aille […] Lire la suite

IMPEACHMENT

  • Écrit par 
  • Nicolas NITSCH
  •  • 874 mots

Forme de responsabilité pénale des autorités politiques, l'impeachment, dont l'équivalent français correspond grosso modo à la responsabilité pénale du chef de l'État et des ministres, est né en Grande-Bretagne au xvii e siècle ; c'est ainsi qu'en 1689, deux proches conseillers du roi sont exécutés à l'issue de la procédure d'impeachment amorcée par la mise en accusation devant le Parlement, la c […] Lire la suite

INDÉPENDANCE DES COLONIES BRITANNIQUES D'AMÉRIQUE DU NORD

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

Dans les années 1760, la tutelle britannique était de plus en plus durement ressentie par les treize colonies d'Amérique du Nord établies dans l'est du territoire. Les colons n'acceptaient plus la pression fiscale britannique, imposée par le Parlement de Londres, où ils n'avaient aucun représentant. « Pas d'impôts sans représentation » : c'est au nom de ce principe que certains d'entre eux entrère […] Lire la suite

INDÉPENDANCE DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 201 mots

1754 Les treize colonies rejettent un projet de confédération proposé par Benjamin Franklin. 1763 Traité de Paris : disparition de l'empire colonial français d'Amérique du Nord, au terme de la guerre de Sept Ans. 1767 Townshend Acts taxant lourdement les importations venant de la métropole, en particulier le thé. 1773 « Boston Tea Party » : destruction de cargaisons de thé britannique dans le […] Lire la suite

Pour citer l’article

Wanda MASTOR, « CONSTITUTION DES ÉTATS-UNIS (17 septembre 1787) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution-des-etats-unis-1787/