CONSERVATION ET RESTAURATION DES COLLECTIONS PHOTOGRAPHIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Autoportrait, R. Cornelius

Autoportrait, R. Cornelius
Crédits : Robert Cornelius/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Lanternes de papier, F. Beato

Lanternes de papier, F. Beato
Crédits : Felice Beato/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Brassaï

Brassaï
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Saint-Rémy, É.-D. Baldus

Saint-Rémy, É.-D. Baldus
Crédits : Y. Bresson/ Musée d'art moderne, Saint-Etienne-Métropole

photographie

Tous les médias


Accès aux œuvres

Les photographies possèdent la particularité d'être très populaires. À côté des investigations de chercheurs et de spécialistes, le grand public exprime une très forte demande à leur égard. Celle-ci prend plusieurs formes (communication, reproduction, exposition...), qui toutes doivent être soumises à des conditions acceptables pour la pérennité des œuvres. Lorsque les épreuves originales sont exposées, cette présentation doit prendre en compte des protocoles de manipulation, de traitement et d'exposition étudiés pour le type d'images et le lieu d'accueil concernés. Si les originaux sont trop fragiles, une solution peut être de montrer un deuxième jeu de tirages contrôlé par l'auteur, ou des fac-similés – à condition de fournir au public des informations précises sur la nature des tirages.

Charles Baudelaire , Nadar

Charles Baudelaire , Nadar

Photographie

Félix Nadar, Charles Baudelaire au fauteuil, 1855, épreuve unique sur papier salé à partir d'un négatif détruit, 28 cm x 16,5 cm, musée d'Orsay, Paris. Portrait du poète, critique d'art et traducteur d'Edgar Poe, par le portraitiste de la bohème parisienne des années 1850. 

Crédits : Nadar/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La diffusion et la préservation des données informatives contenues dans les images historiques peuvent enfin être obtenues par une reproduction analogique ou numérique. Quels que soient les choix techniques de la reproduction, il est, ici encore, toujours nécessaire de s'appuyer sur un cahier des charges précis, élaboré avec des spécialistes, afin de s'assurer qu'aucune dégradation ne sera apportée à l'original durant l'ensemble des opérations. Il faut également, dans un programme de numérisation des collections, prendre en compte une garantie d'accès sur le long terme aux informations documentaires associées aux fichiers numériques.

Mais si le début du xxie siècle a apporté de nouveaux objets d'études et de nouveaux outils, afin de rationaliser les tâches de conservation et de restauration des photographies, c'est surtout à la mise en place de nouvelles méthodes, autour de partenariats internationaux et de groupes de travail entre les divers intervenants au sein des collections, que l'on doit les dernières avancées de la discipline.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : directrice de l'Atelier de restauration et de conservation des photographies de la Ville de Paris (A.R.C.P.), Paris

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Anne CARTIER-BRESSON, « CONSERVATION ET RESTAURATION DES COLLECTIONS PHOTOGRAPHIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conservation-et-restauration-des-collections-photographiques/