Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CONSCIENCE (notions de base)

Arraché au monde

Dans L’Étranger (1942), Albert Camus (1913-1960) exprime parfaitement la brutalité et la dimension subie de ce devenir conscient. Son héros, Meursault, qui mène une vie simple et est enfermé dans la spontanéité de ses sentiments, va voir son destin basculer le jour où, se croyant menacé sur une plage d’Alger, il va faire feu sur un homme qui ne lui voulait sans doute aucun mal. « C’est alors que tout a vacillé […] et c’est là, dans le bruit à la fois sec et assourdissant, que tout a commencé. J’ai compris que j’avais détruit l’équilibre du jour, le silence exceptionnel d’une plage où j’avais été heureux. » Difficile de mieux mettre en scène la naissance de la conscience. Devenir conscient, c’est être brutalement arraché à cette existence blottie au sein de la nature et baptisée par Camus « équilibre du jour ».

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur en classes préparatoires

Classification

Pour citer cet article

Philippe GRANAROLO. CONSCIENCE (notions de base) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le