Conscience


CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Henri EY
  •  • 10 492 mots
  •  • 1 média

Le mot latin conscientia est naturellement décomposé en « cum scientia ». Cette étymologie suggère non seulement la connaissance de l' objet par le sujet , mais que cet objet fait toujours référence au sujet lui-même. Le terme allemand Bewusstsein comporte la même résonance de sens. L'emploi du substantif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience/#i_0

CONSCIENCE PRISE DE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 1 603 mots

Le paradoxe aurait dû s'imposer depuis Freud : la prise de conscience ne rend pas conscient ce qui ne l'est pas ; elle n'admet (et ne garde) à la conscience claire que ce qui la sert sans la gêner, sans l'humilier, sans la troubler. Si quelque chose l'ennuie, elle le chasse ou s'y efforce. Si quelque chose l'offusque, l'irrite, elle ne l'affronte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prise-de-conscience/#i_0

INTÉRIORITÉ

  • Écrit par 
  • Étienne BORNE
  •  • 5 275 mots

L'intériorité, qualité ou caractère de ce qui est intérieur, désigne, dans la langue philosophique, ce dedans de l'homme que chacun appréhende ou croit appréhender immédiatement en lui-même et qui, se distinguant de l'univers visible et du monde des corps auquel appartient le corps humain , se présente comme une expérience , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interiorite/#i_0

PSYCHOLOGIE COGNITIVE ET CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Axel CLEEREMANS
  •  • 1 628 mots

La conscience , en tant qu’objet d’étude, représente un des plus grands défis scientifiques du xxie siècle. Le concept de conscience est multiple. Dans son sens premier, le mot « conscience », qui tire son origine du latin conscientia, « avec connaissance », […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive-et-conscience/#i_0