Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

COLORANTS

Les perspectives

Les phtalocyanines (1935) et les colorants réactifs (1951) restent les dernières découvertes marquantes de la chimie des colorants. Cependant, l'activité de la recherche n'a pas ralenti ; pour preuve, le nombre important de brevets déposés chaque année. Ces recherches sont plus particulièrement dirigées vers l'adaptation des matières colorantes aux nouvelles techniques d'application en teinture et en impression. Cette évolution est principalement liée, d'une part, à la nécessité de réaliser des économies d'énergie et, d'autre part, à la prise de conscience des problèmes d'environnement et d'hygiène du travail. Les tendances essentielles qui se dégagent sont :

– l'augmentation de la consommation des colorants réactifs au détriment des colorants directs, moins solides, et des colorants au soufre, qui conduisent lors de la teinture à des rejets polluants ; les nouveaux colorants réactifs, parmi lesquels figurent les biréactifs, permettent d'améliorer les critères de lavabilité, de fixation à basse température (économie de temps, d'eau et d'énergie) et de reproductibilité des teintures ; en outre, l'augmentation du rendement tinctorial conduit à une diminution des rejets ;

– un changement complet d'orientation dans les procédés d'application : la tendance n'est plus à la teinture en continu de métrages énormes, mais à la production de petits lots de tissu permettant ainsi de répondre rapidement aux variations de la mode ;

– les progrès réalisés dans la présentation physique des colorants : les principales exigences à remplir sont, dans le cas de matières solides, l'absence de poussières préjudiciables à la santé et la facilité de dissolution et, pour les composés liquides, la stabilité au stockage.

On notera également une influence importante de la mode. Ainsi, le regain d'intérêt pour les vêtements en jean ou denim contribue à la bonne santé de l'indigo, alors que, parallèlement, la gamme des autres colorants de cuve est réduite. De même, l'engouement de la jeunesse pour les articles à effet délavé favorise le développement des colorants pigmentaires, déjà très largement utilisés en impression textile.

Enfin, pour l'ensemble des colorants, les efforts de recherche se poursuivent afin d'améliorer la résistance des teintures et des impressions face à des agressions journalières aussi diverses que l'action du soleil, les traitements de lavage ou les phénomènes de frottement.

— Daniel FUES

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ingénieur chimiste responsable du laboratoire d'analyses chimiques à l'Institut textile de France, Centre de recherches textiles de Mulhouse

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Sir William Henry Perkin - crédits : Elliott & Fry/ Wellcome Collection ; CC BY 2.0

Sir William Henry Perkin

Production mondiale - crédits : Encyclopædia Universalis France

Production mondiale

Utilisation selon la nature des fibres - crédits : Encyclopædia Universalis France

Utilisation selon la nature des fibres

Autres références

  • ANILINE

    • Écrit par Alain TRINQUIER
    • 1 375 mots
    • 2 médias
    ...noyau se font, pour des raisons stériques, presque exclusivement en position para-. L'aniline est susceptible de copuler avec les diazoïques pour donner des aminoazoïques qui sont des matières colorantes. Il est également possible de condenser l'aniline avec d'autres amines aromatiques ; en présence d'...
  • AZINES

    • Écrit par Dina SURDIN
    • 124 mots

    Composés résultant de l'action des cétones ou des aldéhydes sur l'hydrazine.

    Ils peuvent être soit en chaîne linéaire de formule générale R2C=N—N=CR2, soit cycliques dont la plus simple est la phénazine :

    La phénazine et la phénazine N-substituée sont les deux produits de base...

  • AZOÏQUES

    • Écrit par Henri WAHL
    • 2 194 mots
    • 2 médias
    L'introduction de substituants convenables permet d'obtenir des colorants doués de propriétés spécifiques très variées.
  • CADMIUM

    • Écrit par Alexandre TRICOT
    • 8 050 mots
    • 6 médias
    ...justifiés par les multiples opérations d'élaboration du métal – également vrai pour le sélénium – et celles de la préparation très minutieuse des sulfures, les pigments de cadmium en raison des propriétés remarquables qui viennent d'être exposées sont très recherchés et largement utilisés pour la coloration...
  • Afficher les 30 références

Voir aussi