NOBS CLAUDE (1936-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Passionné de jazz, Claude Nobs créa en 1967 le Montreux Jazz Festival et fit de cette manifestation, à l’origine de trois jours, un des principaux rendez-vous de la scène musicale internationale. Au fil des éditions et dans le cadre d’une programmation tournée vers le jazz mais aussi vers le rock, la pop et les musiques actuelles, de nombreux musiciens tels que Miles Davis, Ella Fitzgerald, Bill Evans, Nina Simone, Pink Floyd ou encore David Bowie ont foulé la scène de Montreux et y ont donné des prestations scéniques mémorables.

Claude Nobs naît le 4 février 1936 à Territet, près de Montreux, dans le canton suisse de Vaud. Très jeune, il écoute les disques de jazz de son père, notamment ceux de Duke Ellington et d’Ella Fitzgerald. Après avoir suivi une formation de cuisinier, il travaille un temps comme comptable à l’Office du tourisme de Montreux. Il organise en 1964 ses premiers concerts, parmi lesquels une des premières prestations des Rolling Stones hors de l’Angleterre. L’année suivante, il se rend à New York et y fait la connaissance de Nesuhi Ertegun, co-directeur avec son frère Ahmet du label Atlantic Records. Claude Nobs lui expose son projet de festival pour lequel l’Américain montre un grand intérêt et l’assure de son soutien. Cette rencontre marque également le début d’une longue amitié entre les deux hommes.

En juin 1967 a lieu le premier Montreux Jazz Festival, auquel participe le quartette du saxophoniste américain Charles Lloyd, avec Keith Jarrett au piano. Le succès est au rendez-vous et Claude Nobs se consacre dès lors uniquement à l’organisation et au financement du festival et d’autres événements musicaux se déroulant à Montreux. Très vite et malgré la colère des puristes de jazz, il décide de programmer des artistes de rock et d’autres musiques populaires, faisant ainsi de Montreux un haut-lieu de la musique pop. Lorsqu’un incendie se déclare pendant un concert de Frank Zappa en 1971, les membres de Deep Purple se trouvent sur place. Cet événement leur inspire le célèbre titre Smoke on the Water, dans lequel « funky Claude » est mentionné. À partir de 1973, Claude Nobs assure également la direction de la filiale suisse de W.E.A. (Warner Elektra Atlantic Records).

En 2010, Claude Nobs délègue la direction opérationnelle du festival. Gravement blessé dans un accident de ski de fond survenu le 24 décembre 2012, il sombre dans le coma et meurt quelques jours plus tard, le 10 janvier 2013, à Lausanne.

—  Melinda C. SHEPHERD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Melinda C. SHEPHERD, « NOBS CLAUDE - (1936-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-nobs/