Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CINÉTIQUE CHIMIQUE

Bibliographie

M. Boudard & G. Djega-Mariadassou, La Cinétique des réactions en catalyse hétérogène, Masson, Paris, 1982

J. Butt, Reaction Kinetics and Reactor Design, Prentice Hall, Englewood Cliffs, New Jersey, 1979

J. J. Carberry, Chemical and Catalytic Reaction Engineering, McGraw-Hill, New York, 1976

G. F. Froment & K. B. Bischoff, Chemical Reactor Analysis and Design, Wiley, New York, 1990

J. W. Moore & R. G. Pearson, Kinetics and Mechanism, ibid., 3e éd. 1981

C. Moreau & J. P. Payen, Cinétique chimique, Belin, Paris, 1991

A. V. Sapre & F. J. Krambeck, Chemical Reactions in Complex Mixtures, Van Nostrand Reinhold, New York, 1991

R. Schmid & V. Saphnoon, Non Formal Kinetics, Verlag Chemie, Weinheim, 1982

P. Trambouze, H. van Landeghem & J. P. Wauquier, Les Réacteurs chimiques, Technip, 1984

J. Villermaux, Génie de la réaction chimique, 2e éd., Lavoisier, 1985

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : Docteur ès sciences, ingénieur en chef des Mines, directeur général de la Compagnie française d'études et onstruction Technip.

Classification

Pour citer cet article

Lucien SAJUS. CINÉTIQUE CHIMIQUE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Réactions composées - crédits : Encyclopædia Universalis France

Réactions composées

Wilhelm Ostwald - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Wilhelm Ostwald

Complexation par lien hydrogène - crédits : Encyclopædia Universalis France

Complexation par lien hydrogène

Autres références

  • ACTIVITÉ, chimie

    • Écrit par
    • 260 mots

    Grandeur introduite par G. N. Lewis, en 1907, pour exprimer les propriétés thermodynamiques des solutions. En effet, l'expression du potentiel chimique d'un composé dans une solution idéale, donné par la relation μ = kT ln N + μ0, où N représente la fraction molaire du composé,...

  • ANTIOXYGÈNES

    • Écrit par
    • 2 339 mots
    • 2 médias
    Du point de vue de la cinétique, la réaction d'autoxydation est caractérisée par l'existence d'une période d'induction au début de la réaction, au cours de laquelle la vitesse est pratiquement négligeable. La vitesse de la réaction croît ensuite rapidement puis se stabilise.
  • CATALYSE

    • Écrit par et
    • 8 394 mots
    • 7 médias
    La cinétique des réactions catalysées est dominée par la vitesse de réaction des centres actifs avec les corps de départ ou la vitesse de libération de ces centres par désorption des produits ; ces deux vitesses étant égales lorsque s'est établi le régime stationnaire, l'étape la plus lente gouverne...
  • COORDINATION (chimie) - Composés de coordination

    • Écrit par et
    • 4 894 mots
    • 4 médias
    Du point de vue cinétique, les complexes inertes présentent des réactions suffisamment lentes pour être étudiées par les techniques conventionnelles. Par contre, pour les complexes labiles (temps de demi-réaction de 10-8 à une seconde), seul le développement de techniques spéciales, telles que...
  • Afficher les 20 références