ACTIVITÉ, chimie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grandeur introduite par G. N. Lewis, en 1907, pour exprimer les propriétés thermodynamiques des solutions. En effet, l'expression du potentiel chimique d'un composé dans une solution idéale, donné par la relation μ = kT ln N + μ0, où N représente la fraction molaire du composé, n'est valable que dans le cas où la concentration du composé tend vers zéro, c'est-à-dire dans le cas des solutions infiniment diluées. Dans le cas d'une solution réelle, on considère l'activité du composé, et l'expression du potentiel chimique devient alors μ = kT ln a + μ0, l'activité a du composé est égale à Nf, où f représente le coefficient d'activité exprimant l'écart d'une solution réelle à l'idéalité.

De la même façon, l'expression de l'équation cinétique d'une réaction chimique, telle la réaction 1 + 2 → 3 + 4, en fonction de la concentration des réactifs, soit v = k . [1] . [2], n'est valable que pour des solutions infiniment diluées, lorsque ces concentrations tendent vers zéro. C'est l'activité des réactifs 1 et 2 (respectivement a1 et a2) qui intervient dans v = k . a1 . a2, où a1 = f1 . [1] et a2 = f2 . [2]. Il en est de même pour l'expression des constantes d'équilibre.

Concrètement, l'activité d'une entité réagissante traduit sa disponibilité pour la réaction considérée. Par exemple, l'activité d'une entité fortement solvatée, donc accaparée par les molécules de solvant, augmente si on provoque la désolvatation.

—  Dina SURDIN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ACTIVITÉ, chimie  » est également traité dans :

ÉTAT STANDARD

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 40 mots

Quand une substance pure est dissoute à la concentration de 1 mole par litre, à la pression de 1 atmosphère et à la température de 25  0 C, elle est à l'état standard et se trouve à l'activité thermodynamique unité. […] Lire la suite

SOLUTION ÉQUILIBRES EN

  • Écrit par 
  • Claude COLIN, 
  • Alain JARDY
  •  • 9 735 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Système simple. Potentiel normal »  : […] Considérons une solution contenant l'oxydant et le réducteur du système : Le potentiel d'équilibre de cette solution est donné par la relation de Nernst : dans laquelle R, T et F désignent respectivement la constante des gaz parfaits (8,32 J  .  mole -1   .  K -1 ), la température absolue (K) et le faraday (96 485 coulombs) ; n est le nombre d'électrons mis en jeu, E 0 le potentiel normal du sys […] Lire la suite

THERMODYNAMIQUE - Thermodynamique chimique

  • Écrit par 
  • Pierre SOUCHAY
  •  • 7 295 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Potentiel chimique »  : […] Après Gibbs, l'emploi du potentiel chimique molaire : s'est progressivement imposé de préférence au potentiel chimique massique défini par l'égalité (18) de l'article thermodynamique  - B. Lois fondamentales, et que nous noterons ici (Th. 18). Toutefois l'interprétation est similaire. C'est ainsi, par exemple, que la loi (Th. 19) exprimant l'homogénéité linéaire de l'enthalpie libre prend ici la […] Lire la suite

Pour citer l’article

Dina SURDIN, « ACTIVITÉ, chimie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/activite-chimie/