BERRY CHUCK (1926-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chanteur, auteur-compositeur de chansons et guitariste américain, Chuck Berry a été l'un des interprètes les plus populaires et les plus influents de rhythm and blues et de rock and roll dans les années 1950, 1960 et 1970.

Charles Edward Anderson Berry est né en janvier 1926 à San Jose (Californie). Élevé dans un quartier ouvrier afro-américain du nord de la ville de Saint Louis, où la ségrégation raciale est très forte, Berry appartient à une famille fière de son ascendance afro-américaine et amérindienne. Il découvre vite la musique, car sa famille fait partie du chœur de l'église baptiste d'Antioche ; il entend du blues et de la country-western music à la radio et suit des cours de musique, notamment au lycée de Sumner. Berry est encore un lycéen lorsqu'il doit purger une peine de trois ans, pour vol à main armée, dans une prison pour jeunes délinquants du Missouri. Il retourne ensuite à Saint Louis, où il travaille dans une usine d'automobiles, suit une formation au métier de coiffeur et joue de la musique dans de petites boîtes de nuit. Berry se rend à Chicago à la recherche d'un contrat pour faire un disque ; Muddy Waters l'adresse aux frères Chess. Leonard et Phil Chess signent avec lui pour leur label Chess et, en 1955, pour sa première séance, il enregistre « Maybellene » (chanson influencée par la country-western music, que Berry avait intitulée à l'origine Ida Red), qui reste au hit-parade pendant onze semaines, atteignant le numéro cinq. Après ce succès, Berry fait de longues tournées et enchaîne les tubes, avec « Roll Over Beethoven » (1956), « School Day (1957), « Rock and Roll Music » (1957), « Sweet Little Sixteen » (1958), « Johnny B. Goode » (1958) et « Reelin' and Rockin' » (1958). Ses descriptions vivantes de la culture de consommation et de la vie des adolescents, les sons caractéristiques qu'il réussit à tirer de sa guitare et la virtuosité rythmique et mélodique de son pianiste (Johnny Johnson) font entrer les chansons de Berry au répertoire de presque tous les groupes de rock.

Chuck Berry

Photographie : Chuck Berry

Le chanteur et guitariste Chuck Berry donna sa pulsation originelle au rock and roll et fut indéniablement l'une des personnalités les plus influentes de cette musique. Comme l'affirmera John Lennon : « Si on devait donner un autre nom au rock and roll, on l'appellerait certainement le... 

Crédits : Michael Ochs Archives/ Getty Images

Afficher

Il est au sommet de sa gloire quand les autorités fédérales le poursuivent en justice pour avoir violé le Mann Act, au motif qu'il aurait fait traverser les frontières de l'État à une mineure « pour des motifs immoraux ». Après deux procès aux connotations racistes, Berry est condamné et emprisonné. À sa libération, il place deux tubes au hit-parade du pop, notamment « No Particular Place to Go » en 1964, au plus fort de cette « British Invasion » dont les icônes, les Beatles et les Rolling Stones, sont eux-même très influencés par Berry (tout comme les Beach Boys qui emprunteront clairement à son « Sweet Little Sixteen » pour écrire « Surfin’USA » en 1963). En 1972, Berry est, pour la première fois, numéro un au hit-parade avec « My Ding-A-Ling ». Il enregistre de manière plus sporadique dans les années 1970 et 1980, mais continue à se produire en concert, le plus souvent avec des orchestres formés de musiciens locaux. Il se fait davantage remarquer du public en 1987 avec la publication de son livre Chuck Berry : the Autobiography et la sortie du film documentaire Hail ! Hail ! Rock 'n' Roll, où sont présentées des images du concert de son soixantième anniversaire et des prestations où étaient invités Keith Richards et Bruce Springsteen. Il meurt le 18 mars 2017 dans sa maison près de Saint Louis, dans le Missouri.

Chuck Berry est indéniablement l'une des personnalités les plus influentes de l'histoire de la musique rock. Contribuant à créer le rock and roll à partir du creuset du rhythm and blues, il associe des paroles intelligentes, des sons de guitare distinctifs, des rythmes de boogie-woogie, une diction précise, un spectacle scénique incroyable et des procédés musicaux caractéristiques de la country-western music et du blues dans ses nombreux singles et albums qui atteignent des chiffres de vente considérables. Artiste caractéristique sans être éblouissant sur le plan technique, Berry utilise les effets électroniques pour reproduire dans ses enregistrements les slides retentissants des guitaristes de blues. Il s'inspire d'un large éventail de genres musicaux dans ses compositions et manifeste un intérêt tout particulier pour la musique antillaise, notamment [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur d'ethnologie à l'université de Californie à San Diego

Classification

Autres références

«  BERRY CHUCK (1926-2017)  » est également traité dans :

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Chess Records ou l’appropriation de l’espace de studio »  : […] Comme la plupart des entrepreneurs de cette époque qui produisent de la musique noire, les frères Leonard et Philip Chess sont deux immigrants juifs polonais. Ils vont inventer le blues moderne dans leur studio de South Michigan Avenue, à Chicago. Leonard Chess (1917-1969) construit le son du label : pour chaque enregistrement, il incorpore progressivement les instruments, recréant en studio l’amb […] Lire la suite

Pour citer l’article

George LIPSITZ, « BERRY CHUCK - (1926-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/chuck-berry/