CHILDEBERT Ier (495 env.-558) roi des Francs (511-558)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Troisième fils de Clovis, Childebert devint, après la mort de son père en 511, roi d'une part du royaume franc qui s'étendait au bord de la Manche depuis la Somme jusqu'à l'Armorique et englobait à l'est Paris et peut-être Meaux ; en Aquitaine il tenait les cités de Bordeaux et de Saintes. Aux Wisigoths qui se maintenaient encore au sud de la Garonne, il réussit à arracher la plus grande partie de l'ancienne Novempopulanie (Auch, Eauze, Dax, Bigorre, Comminges), mais ni lui ni ses frères ne purent s'emparer du bas Languedoc qui demeura wisigoth jusqu'à la conquête par les Arabes. C'est dans le centre et le sud-est de la Gaule que le « roi de Paris » parvint à s'étendre le plus, acquérant dès 524 une partie du royaume de son frère Clodomir (Angers, Chartres, Orléans et Bourges), puis en 534 la partie centrale du royaume burgonde qu'il avait contribué à conquérir (Lyon, Vienne, Genève et Mâcon) et enfin en 536 la Provence. À ce moment-là, il faisait figure de chef de la dynastie franque. Outre Paris, il tenait trois autres capitales, Lyon, Arles, Orléans qui joua le rôle pendant son règne de métropole religieuse du royaume mérovingien : il s'y tint de 533 à 558 quatre conciles, dont trois furent fréquentés par des évêques appartenant à toutes les parties du royaume. Childebert fonda aux portes de Paris l'église Saint-Vincent qui prit par la suite le nom de Saint-Germain-des-Prés.

—  Robert FOLZ

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Dijon

Classification


Autres références

«  CHILDEBERT I er (495 env.-558) roi des Francs (511-558)  » est également traité dans :

CLODOMIR (495 ou 496-524) roi franc (511-524)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots

Deuxième fils de Clovis et de Clotilde. Lorsque le royaume de son père fut partagé en quatre en 511, Clodomir reçut les territoires situés dans l'ouest et le centre de la France actuelle, avec Orléans pour capitale. Cette partie du royaume franc, longeant l'axe de la Loire, était la seule des quatre à former une unité géographique. En 523, Clodomir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clodomir/#i_37641

CLOTAIRE Ier (entre 497 et 500-561) roi de Neustrie (511-558) et roi des Francs (558-561)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 302 mots

Plus jeune fils de Clovis I er et de Clotilde, Clotaire I er joua un rôle important dans l'expansion de l'hégémonie franque. Lors du partage du royaume de son père en 511, Clotaire I er reçut les terres traditionnelles des Francs Saliens dans le nord de la France d'aujourd'hui et dans la Belgique actuelle, ayant pour capitale Soissons (la future […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clotaire-ier/#i_37641

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La capitale mérovingienne »  : […] L'essor de la monarchie mérovingienne fit jouer à Paris, pendant nombre de décennies du vi e et du vii e  siècle, un rôle de capitale. La ville recouvra alors une part notable de l'extension qu'elle avait avant les désastres de la fin du iii e  siècle. Dès 508, Clovis, ayant accru notablement ses territoires vers le sud, fixe à Paris « le siège de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris/#i_37641

Pour citer l’article

Robert FOLZ, « CHILDEBERT Ier (495 env.-558) roi des Francs (511-558) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/childebert-ier/