MÉRIEUX CHARLES (1907-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pionnier de la virologie industrielle, Charles Mérieux a profondément marqué le monde de la biologie et de la santé publique du xxe siècle. Il rêvait, disait-il, de vacciner tous les enfants du monde, s'inscrivant dans la lignée de Louis Pasteur dont son père, Marcel Mérieux avait été l'élève.

En 1897, ce dernier avait créé à Lyon un modeste laboratoire, « l'Institut biologique Mérieux », qui effectuait des analyses et produisait de la tuberculine et des sérums. Il avait par la suite acheté vingt hectares de prairie, à Marcy-l'Étoile, près de Lyon, pour y élever des animaux pour la production de sérums et de vaccins.

Charles Mérieux n'a pas encore vingt ans quand son frère aîné Jean, qui se destinait à travailler aux côtés de son père, est emporté par une méningite tuberculeuse foudroyante contractée dans le laboratoire familial. C'est à Charles qu'il revient de reprendre le flambeau. Il termine ses études de médecine et rejoint le laboratoire paternel dont il hérite, en 1937, à la mort de son père.

La guerre arrive. Charles Mérieux produit du sérum antitétanique pour l'armée, et installe un laboratoire dans les abattoirs de Lyon, où il prépare du sérum de bovidés, riche en protéines, qui est distribué gratuitement aux enfants des écoles pour lutter contre la malnutrition. Cette activité sert de façade à un réseau clandestin de transfusion sanguine pour la résistance.

À la Libération, Charles Mérieux est envoyé en mission officielle aux États-Unis pour étudier l'organisation de la collecte du sang et la préparation des dérivés sanguins. Il en rapporte une innovation majeure : la lyophilisation industrielle, qui permet de conserver les produits biologiques ; et la conviction que l'avenir de l'industrie des vaccins réside dans l'industrialisation de leur production.

En 1947, soutenu par le maire de Lyon, Édouard Herriot, Charles Mérieux crée sur le site des abattoirs de Lyon dans le quartier de G [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : directeur scientifique à la fondation Mérieux
  • : directeur général de la fondation Mérieux

Classification

Pour citer l’article

Betty DODET, Marc GIRARD, « MÉRIEUX CHARLES - (1907-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-merieux/