CHAMBRE NOIRE ou CHAMBRE OPTIQUE, reproduction graphique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'invention de la camera oscura (chambre obscure dite aussi chambre noire) comme moyen de reproduction d'une image et son exploitation perspective remonte à des temps très anciens. Déjà Aristote, dans ses Problematica avait fait remarquer que les rayons passant par une ouverture constituaient une image dont la grandeur augmentait à mesure que s'accroissait la distance à partir de l'ouverture. Dès le xie siècle, les Arabes avaient remarqué les propriétés de transmission des rayons lumineux sur une surface appartenant à un milieu privé de lumière, en l'occurrence une tente fermée. Roger Bacon au xiiie siècle avait utilisé le phénomène en observant des éclipses (De multiplicatione speciarum). Deux siècles plus tard, en décrivant les structures de la vision, Léonard de Vinci en note le mécanisme (Codex atlanticus, 135 b, 138 a, 179 b et manuscrit D 78). Cesare Cesariano, dans ses Commenti di Vitruvo de 1521 en attribue l'invention au moine bénédictin Pofunzio. Dans tous ces cas, la projection inversée de l'image avait été remarquée. Est-ce vraiment le physicien Giambattista Porta qui, après l'avoir décrite sans lentille, aurait fabriqué, le premier, une chambre noire avec lentille en 1589 (ce qui lui aurait valu une poursuite pour sorcellerie) ? L'expérience est en tout cas mentionnée dans son De refractione publié à Naples en 1594. Le phénomène est divulgué à la fin du xvie siècle (D. Barbaro, Pratica della prospectiva, 1568) et au début du xviie siècle (Kepler, Dioptrica, 1611) ; la chambre obscure qui était une salle est devenue un appareil portatif réalisé semble-t-il par un moine allemand Johan Zahn. Celui-ci mit au point la réflexion de l'image sur un miroir incliné en la projetant sous un verre et il obtint un redressement de l'image. Sur le verre on pouvait, à l'aide d'un calque, dessiner l'image réfléchie d'un spectacle extérieur et établir sans difficulté la perspective « directe » d'une « vue ». On reprenait différemment l'ancien procédé du travail avec une vitre ou un voile mentionné par Alberti dans Della pittura en [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres et sciences humaines, professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, peintre et écrivain

Classification


Autres références

«  CHAMBRE NOIRE ou CHAMBRE OPTIQUE, reproduction graphique  » est également traité dans :

IMAGE ANIMÉE

  • Écrit par 
  • Laurent MANNONI
  •  • 4 403 mots
  •  • 5 médias

Depuis les temps les plus reculés, l’être humain a toujours voulu recréer la vie en animant des images. Les peintures rupestres témoignent déjà de ce désir. À la lumière changeante des flambeaux, les lions enchevêtrés de la grotte Chauvet-Pont d’Arc ou les sangliers d’Altamira (Espagne) semblent bouger et parcourir l’espace. L a République de Platon réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/image-animee/#i_31003

PAYSAGE, peinture

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI
  •  • 6 547 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'Europe »  : […] L'Europe et le Proche-Orient ont eu une littérature érémitique et un culte des beautés naturelles comparables à ceux de l'Extrême-Orient. Cela est vrai si l'on en juge par la situation des plus anciens ermitages qui dominent de haut des groupes de montagnes et de vallées, des gorges et des forêts sauvages, des étendues d'eau. Toutefois, pendant tout le Moyen Âge européen, les éléments de paysage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paysage-peinture/#i_31003

PHOTOGRAPHIE (art) - Photographie et peinture

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DAVAL
  •  • 5 269 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La photographie est-elle un art ? »  : […] Peinture et photographie se seraient moins opposées si l'on n'avait pas réduit l'histoire de la photographie à celle de son évolution technique. Sa compréhension fut cependant d'autant plus complexe qu'elle représenta la première pratique faisant intervenir d'une manière indissociable technique et vision en un temps où tout avait conduit à les opposer jusqu'à considérer le « fait-main » comme la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-art-photographie-et-peinture/#i_31003

VERMEER DE DELFT (1632-1675)

  • Écrit par 
  • Albert BLANKERT
  •  • 3 909 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Vermeer et ses contemporains »  : […] À partir de 1650 environ, d'éminents artistes s'établirent à Delft, cité qui n'avait pas été antérieurement un des hauts lieux de la peinture. Carel Fabritius (1622-1654), qui avait commencé comme peintre d'histoire dans le style de son maître Rembrandt, s'y installa vers 1650. Il recherchait les effets de justesse naturelle dans ses trompe-l'œil. Avec son ami Samuel van Hoogstraeten il créa les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vermeer-de-delft/#i_31003

Pour citer l’article

Jean RUDEL, « CHAMBRE NOIRE ou CHAMBRE OPTIQUE, reproduction graphique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chambre-noire-chambre-optique/