DOMELA CÉSAR (1900-1992)

Véritable militant de la cause abstraite, César Domela est né avec le siècle à Amsterdam. Si le terme de géométrique peut qualifier d'emblée les premiers travaux de paysages et de natures mortes qu'il exécute à l'âge de dix-neuf ans, il s'applique encore plus justement à toute la production d'images non figuratives qu'il réalise à partir des années 1920. En séjour à Paris en 1924, où il s'installera dès 1933, après six ans passés à Berlin, il rencontre Piet Mondrian et Theo Van Doesburg et s'engage à leurs côtés en adhérant au mouvement De Stijl. L'orthogonalité rigide qui y est défendue ne lui convenant pas pleinement, il se démarque très vite du groupe et de ses règles trop strictes en introduisant un élément décisif, qui orientera toute son œuvre à venir : la diagonale. Par celle-ci, et par la courbe qu'elle engendre, Domela libère progressivement ses compositions de leur ancrage dans le plan et les dote d'une dynamique propre, fort éloignée des propositions néo-plastiques. Ses participations successives aux revues Cercle et Carré en 1930 et Abstraction-Création en 1932 et 1934 sont pour lui l'occasion de faire valoir la diversité de ses recherches et l'évolution de son travail en quête de la troisième dimension (photomontages, reliefs). Établi à Paris, Domela se lie d'amitié avec Hans Arp, Robert Delaunay et Anton Pevsner ; il expose en 1934 à la galerie Pierre. De 1937 à 1939, il édite avec Sophie Taeuber-Arp la revue Plastique, dont le numéro 2 contient un manifeste « dimensionniste » inspiré des notions d'espace-temps chères à Einstein et des données techniques les plus récentes. L'œuvre de Domela acquiert ainsi l'idée de la vitesse et ses reliefs gagnent la dimension de ce qu'il appelle des « tableaux-objets ».

Pendant l'Occupation, l'artiste survit en fabriquant toutes sortes d'objets d'orfèvrerie et des bijoux incrustés. En 1946, il participe à la fondation du Salon des réalités nouvelles, où il expose régulièrement jusqu'en 1968, de même qu'il est de toutes les grandes manifestations internationales d'art abstrait qui tentent d'en retracer l'histoire. Son intérêt pour l'architecture [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  DOMELA CÉSAR (1900-1992)  » est également traité dans :

ABSTRAITS DE HANOVRE

  • Écrit par 
  • Isabelle EWIG
  •  • 2 599 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fondation du groupe « die abstrakten hannover » »  : […] témoigne l'adoption systématique des minuscules en typographie. Ainsi regroupés, les cinq artistes, auxquels se joignit César Domela en qualité de membre extérieur, furent invités à des expositions collectives, à Hanovre et dans de nombreuses villes allemandes, tandis qu'ils établissaient des contacts à l'étranger – en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstraits-de-hanovre/#i_93850

Pour citer l’article

Philippe PIGUET, « DOMELA CÉSAR - (1900-1992) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-domela/