FUKUSHIMA-DAIICHI CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Premier bilan des conséquences radiologiques de l'accident

L'accident de Fukushima doit être considéré comme très grave. Il a finalement été classé, comme l'accident de Tchernobyl (1986), au niveau 7 de l'échelle I.N.E.S. (International Nuclear Event Scale), le 12 avril 2011.

L'ordre de grandeur des rejets radioactifs dans l'atmosphère a été estimé par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, le 18 mars, à environ un dixième des rejets de l'accident de Tchernobyl en iodes et césium, soit de l'ordre 2 × 1017 Bq en iodes et de 4 × 1016 Bq (Becquerel) en césium. Pour les gaz rares, l'ordre de grandeur est du même ordre que Tchernobyl, soit quelque 5 × 1018 Bq.

Durant la période où se sont produits les rejets radioactifs atmosphériques les plus importants, c'est-à-dire entre le 12 et le 22 mars, la météorologie a été globalement favorable (ce qui a permis de limiter les conséquences de cette catastrophe), les vents étant principalement dirigés vers l'océan Pacifique. Toutefois, les 15 et 16 mars, les vents ont été orientés vers le nord-ouest : en raison à la fois de fortes précipitations et de la très faible altitude du panache radioactif, des dépôts radioactifs importants se sont produits dans un secteur s'étendant bien au-delà de la zone évacuée par les autorités japonaises au début de l'accident (20 km autour du site), et même au-delà de la zone de mise à l'abri, entre 20 kilomètres et 30 kilomètres autour du site.

En l'absence de la connaissance précise des actions de protection effectivement mises en œuvre au-delà de la zone évacuée de 20 kilomètres (déclarée zone interdite le 22 avril), il est impossible de déterminer l'impact dosimétrique réel de l'exposition à l'iode 131, notamment pour les enfants résidant dans ces territoires pour lesquels le risque principal est de développer un cancer de la thyroïde dans les prochaines années. On peut cependant craindre un impact fort.

D [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Schéma d'un réacteur à eau bouillante

Schéma d'un réacteur à eau bouillante
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fukushima : dépôts de césium autour de la centrale

Fukushima : dépôts de césium autour de la centrale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : chef de projet EPR, direction de la sûreté des réacteurs à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

Classification

Autres références

«  FUKUSHIMA-DAIICHI CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE  » est également traité dans :

CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE FUKUSHIMA-DAIICHI, en bref

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 406 mots
  •  • 1 média

Le 11 mars 2011, un puissant tremblement de terre (magnitude 9) se produit à 80 kilomètres au large de Honshū, l'île principale du Japon, dans le Pacifique. Le séisme provoque la coupure de l'alimentation électrique de lacentrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, entraînant l'arrêt automatique des réacteurs.Une heure plus tard, le tsunami exceptionnel provoqué par le séisme vient noyer les installat […] Lire la suite

CATASTROPHES INDUSTRIELLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 484 mots

1794 Explosion, le 1 er  septembre, de la poudrerie de Grenelle à Paris, faisant près de 1 000 morts. La prise de conscience des risques technologiques entraînée par cette catastrophe passe pour être à l'origine de la réglementation française marquée par le décret impérial de 1810 sur les établissements dangereux, insalubres et incommodes. 1906 Explosions, le 10 mars, dans les fosses de la Compagn […] Lire la suite

IKEDA CARLOTTA (1941-2014)

  • Écrit par 
  • Thomas HAHN
  •  • 959 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’ancrage en France »  : […] Comme tous les fondateurs du butō, Ikeda Carlotta intègre des influences aussi bien japonaises qu’occidentales. À partir de 1978, elle se produit régulièrement en France et, à partir de 1985, ses pièces sont montées à Montpellier, Paris, Strasbourg, Avignon, Marseille, etc. Au cours de la seconde moitié des années 1980, le centre de vie d'Ikeda Carlotta se déplace progressivement vers Paris, le bu […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « L’échec de l’alternance démocrate  »  : […] Le Japon connaît en 2009 une alternance politique historique. Le Parti démocrate du Japon (P.D.J.), de centre gauche, remporte en effet une large victoire lors des élections législatives du 30 août, interrompant la domination du P.L.D. qui durait depuis 1955. L’enthousiasme des Japonais pour cette élection est à l’image de leur déception vis-à-vis du P.L.D., incapable de se renouveler. Le P.D.J. […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La triple catastrophe du 11 mars 2011 »  : […] Deux jours après la triple catastrophe du 11 mars 2011 dans la région du Tohoku le Premier ministre Naoto Kan prononçait ces mots : « Le tremblement de terre, le tsunami et l'accident nucléaire représentent la plus grande crise à laquelle le Japon ait été confronté depuis le Seconde Guerre mondiale. » En effet, la catastrophe, qui a fait plus de 18 500 morts ou disparus et a provoqué l'évacuation […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 416 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La catastrophe du 11 mars 2011 et les nouveaux enjeux de la littérature »  : […] La littérature, au Japon, aurait pu poursuivre sa trajectoire en intégrant au fur et à mesure les nouvelles modalités apportées par le tournant numérique : e-book, e-librairies, plateformes collaboratives, ou romans sur portables – les keitai shôsetsu  –, qui ont connu un grand engouement durant la première décennie du xxi e  siècle. Mais, au milieu de cette effervescence, un événement majeur est […] Lire la suite

NUCLÉAIRE - Sûreté des centrales nucléaires

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 2 314 mots

Dans le chapitre « Accident nucléaire grave et accident nucléaire majeur »  : […] Des dispositifs considérables sont nécessaires pour que, en toutes circonstances, les éléments radioactifs contenus dans les éléments combustibles du réacteur ne puissent s'en échapper et, par conséquent, irradier ou contaminer les travailleurs de la centrale et les populations environnantes. Dans les réacteurs à eau, cette protection est assurée par trois barrières : la gaine des combustibles, la […] Lire la suite

NUCLÉAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 103 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Incidents et accidents »  : […] Malgré toutes les précautions prises, des accidents nucléaires ont malheureusement assombri l’histoire de l’électronucléaire. En 1979, à la suite d’un incident ordinaire sur le circuit de refroidissement de la centrale de Three Mile Island (États-Unis), tous les automatismes fonctionnèrent jusqu’à l’arrêt du réacteur. Mais, lors du retour à la normale, une soupape bloquée, couplée à des erreurs d’ […] Lire la suite

TŌHOKU

  • Écrit par 
  • Raphaël LANGUILLON-AUSSEL
  •  • 1 032 mots
  •  • 1 média

Avec 66 912 kilomètres carrés, le Tōhoku, aussi appelé Ōu ou encore Michinoku, est la deuxième région la plus vaste du Japon après Hokkaidō. Signifiant simplement « Nord-Est », elle se situe à l'extrémité nord de l'île de Honshū, la plus importante du pays. Elle est composée de cinq départements plutôt ruraux – Fukushima, Yamagata, Iwate, Akita et Aomori – et d'un département plus urbain – Miyagi  […] Lire la suite

Les derniers événements

Japon. Acquittement d’ex-dirigeants de Tepco. 19 septembre 2019

Jugeant pour la première fois des personnes physiques dans le cadre de la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi en mars 2011, le tribunal de Tōkyō acquitte trois anciens dirigeants de la Tōkyō Electric Power Company (Tepco), l’ex-président du conseil d’administration Tsunehisa […] Lire la suite

Pour citer l’article

Karine HERVIOU, « FUKUSHIMA-DAIICHI CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophe-nucleaire-de-fukushima-daiichi/