IKEDA CARLOTTA (1941-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Danseuse et chorégraphe, la Japonaise Ikeda Carlotta était la grande figure féminine du butō. Elle a marqué l’histoire de cette danse contemporaine (apparue à la fin des années 1950 au Japon) à la fois par sa présence sur scène et par la puissance de ses œuvres.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  IKEDA CARLOTTA (1941-2014)  » est également traité dans :

BUTŌ

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 3 828 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Le butō aujourd'hui »  : […] Hijikata et Ōno sont à l'origine d'une lignée d'artistes très singuliers qui se réclament du butō, chacun d'entre eux s'inspirant de tel ou tel aspect de cette danse. Celle-ci s'enrichit en effet de chaque danseur, de sa gestuelle personnelle à sa quête existentielle. Les exercices de butō n'imposent nul modèle reproductible, nulle technique particulière, mais incitent chacun à explorer son imagin […] Lire la suite

MUROBUSHI KŌ (1947-2015)

  • Écrit par 
  • Thomas HAHN
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une renommée mondiale »  : […] Dans le butō, où le solo est très répandu, Murobushi recherche toujours la rencontre. Le duo est pour lui la forme la plus à même représenter ses visions artistiques. Dans beaucoup de ses œuvres, il met en scène le dialogue avec un univers opposé à la culture japonaise. Il se nourrit de littérature occidentale aux accents sulfureux (Lautréamont, Sade, Artaud, Genet, Bataille, Nietzsche, etc.). Dan […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Thomas HAHN, « IKEDA CARLOTTA (1941-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ikeda/