FRANÇOIS DE PAULE saint (1416-1507)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Déjà âgés, Jacques Alexis dit Martolilla et Vienna di Fuscaldo, habitants de Paola, près de Cosenza en Calabre, eurent un fils auquel ils donnèrent le nom de François. Son enfance fut pieuse. À douze ans, il passa un an chez les Frères mineurs de San Marco Argentano. Malgré les instances des Frères, il ne voulut pas y rester. En 1429, il alla avec ses parents en pèlerinage au Mont-Cassin, à Lorette et à Rome. Étonné du luxe des cardinaux, il reprocha au cardinal Julien Cesarini de vivre à l'opposé de l'Évangile. Celui-ci lui répondit que sans ce luxe les dignitaires ecclésiastiques seraient méprisés. François se retira près de Paola pour mener la vie solitaire, à la manière des anciens ermites de Calabre.

La sainteté de François et ses miracles attirèrent l'attention sur lui ; des disciples se présentèrent et, dès 1436, à vingt ans, il se trouva chef d'un couvent. Le nouvel ordre se développa dans l'Italie du Sud et en Sicile. Après de minutieuses enquêtes, le pape Sixte IX l'approuva le 27 mai 1474.

En 1483, le roi de France, Louis XI, très malade, demanda au saint de venir près de lui. Celui-ci accepta sur l'ordre formel du pape et vint assister le roi à ses derniers moments. La régente, puis le roi Charles VIII le retinrent en France où il fonda plusieurs maisons de son ordre. Il retoucha sa règle, qui fut approuvée de nouveau par Innocent VIII en 1485 et par Alexandre VI en 1493. Désignés d'abord sous le nom de Frères ermites de saint François (d'Assise), ses religieux reçurent alors le nom de Minimes. François de Paule n'accepta jamais de recevoir le sacerdoce. À ses religieux, il recommanda la prédication, une grande dévotion à la Passion du Christ et une rigoureuse austérité, qu'il concrétisa dans un vœu spécial de « carême perpétuel », selon lequel les Minimes doivent tous les jours de l'année observer le régime du carême.

François de Paule mourut le vendredi saint 2 avril 1507 à Plessis-lès-Tours. Il fut canonisé en 1519, sa fête est inscrite au calendrier romain au 2 avril.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Autres références

«  FRANÇOIS DE PAULE saint (1416-1507)  » est également traité dans :

MINIMES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 280 mots

Membres d'un ordre religieux fondé par saint François de Paule. Né en Calabre, probablement en 1416, François était entré vers 1449 chez les Frères mineurs ; il s'en éloigna bientôt (1452) pour embrasser la vie érémitique dans laquelle il persévéra de longues années, fuyant les contacts avec le monde ou ne fréquentant que les gens les plus pauvres. Ayant gagné des disciples, il fonde pour eux des […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « FRANÇOIS DE PAULE saint (1416-1507) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-de-paule/