TOURNAISIEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Premier étage du Carbonifère défini par A. Dumont en 1832 dans la région de Tournai (Belgique). Bien représenté en Europe, le Tournaisien comprend à sa base l'assise d'Hastière et d'Etroeungt, qui comporte les calcaires, macigno et psammites d'Etroeungt et de Comblain-au-Pont et les calcaires et schistes d'Hastière. On a ensuite l'assise de Maredsous, qui comprend les schistes à Spirifer peracuta, les calcaires de Landelies et les calcschistes de Maredsous. Enfin, on rencontre l'assise de Celles (appartenant au faciès waulsortien), avec les calcaires d'Yvoir, le « petit granit » et les calcaires de Leffe, de Paire, de Vaulx et de Calonne, et enfin la dolomie tournaisienne (dolomie de Huré, dans le Boulonnais).

—  Jacques PHILIPPON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacques PHILIPPON, « TOURNAISIEN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tournaisien/