CANTIQUE SPIRITUEL, Jean de la CroixFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une autobiographie spirituelle

Ce traité de théologie expose ainsi, de façon précise et vivante, les aspirations et les souffrances, les tentations et les épreuves, les plaintes et les impatiences, toutes les passions d'une aventure spirituelle qui, à l'instar d'une relation humaine, peut aller du désespoir au bonheur fulgurant. Les étapes classiques sont ici reprises, depuis les fiançailles spirituelles jusqu'à la consommation et l'achèvement du mariage spirituel, « car l'âme ne se repose jamais tant qu'elle n'y est pas arrivée ; elle vit alors d'une vie aussi heureuse et comblée qu'est la vie de Dieu ». Devenir Dieu « par participation », tel est en effet l'état le plus élevé de « l'union transformante », où l'âme est « comblée de dons et de délices très riches et extraordinaires ». Toutes les puissances ou facultés, « désormais réduites au silence », l'Épouse « se consacre à jouir de son Bien-Aimé dans le recueillement intérieur de son âme, où il est uni à elle dans l'amour, où il la réjouit grandement et en secret ». Une seconde rédaction (1586) ajoute une strophe au poème, dont l'ordonnance est recomposée. Le commentaire correspondant, ainsi renouvelé, présente d'une façon plus systématique le déroulement de « l'exercice d'amour » entre l'âme et Dieu. Ces deux versions ont donné lieu à controverses entre spécialistes, certains niant l'authenticité du Cantique B, auquel l'ordre du Carmel donne la préférence.

« Le poème – écrit Federico Ruiz – est l'oraison d'un poète mystique, qui vit de l'amour de Dieu. Il doit être considéré comme le poème le plus complet et le plus proche de son expérience. Pris dans son ensemble il est très largement une autobiographie spirituelle. » Le Cantique spirituel semble avoir été l'œuvre préférée de Jean de la Croix. Avec le Château intérieur, de Thérèse d'Ávila, qui, la première, avait entrepris la réforme du Carmel, il offre un exposé intégral de théologie mystique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Autres références

«  CANTIQUE SPIRITUEL, Jean de la Croix  » est également traité dans :

JEAN DE LA CROIX (1542-1591)

  • Écrit par 
  • Louis COGNET, 
  • Bernard SESÉ
  •  • 3 742 mots

Dans le chapitre « Les poèmes »  : […] Les trois poèmes majeurs ( Cantique spirituel, Nuit obscure, Vive flamme d'amour ) recueillent la quintessence de l'expérience humaine et mystique de Jean de la Croix : la rencontre avec Dieu. Leur commentaire en prose fait l'objet des quatre grands traités doctrinaux, expressément écrits à l'intention des religieuses dont Jean de la Croix était le directeur spirituel : Subida del Monte Carmelo, […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « CANTIQUE SPIRITUEL, Jean de la Croix - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cantique-spirituel/