CALABRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Péninsule montagneuse du sud de l'Italie, la région de Calabre (15 080 km2) se distingue du reste de l'Appenin par la nature des roches. Au nord, à la limite de la Basilicate, le Pollino (2 248 m) est le dernier massif calcaire. En allant vers le sud, puis au-delà du fossé du Crati, l'ossature de la Calabre se compose de horsts métamorphiques sujets aux séismes : chaîne côtière, massif de La Sila (1 928 m), Serra de San Bruno, Aspromonte (1 956 m). D'extraordinaires aplanissements, les piani, tranchent sur des centaines de mètres les hautes terres. La rudesse de l'hiver et l'abondance des précipitations (plus de 1,2 m par an) caractérisent ces montagnes couvertes de forêts de chênes, de hêtres et de sapins. La retombée vers la mer Tyrrhénienne et le détroit de Messine est brutale, mais très arrosée et très humanisée ; les plaines côtières de Sant'Eufemia et Rosarno surtout sont petites et discontinues. Les pentes sont aménagées en terrasses portant des cultures étagées jusque vers 700 mètres d'altitude (agrumes, betterave sucrière, vigne, oliviers, céréales) dans le cadre de petites exploitations. La retombée orientale, au climat plus sec, est plus douce ; des collines argileuses, ravinées et disséquées par les franes et les torrents, s'interposent entre la montagne et l'ourlet des plaines côtières ici plus fournies, notamment avec les moyennes et basses vallées du Crati et du Neto. Le système latifondiaire a voué, jusqu'à la réforme agraire de 1951, cette région à la céréaliculture, l'oléiculture et l'élevage extensif.

Italie : carte administrative

Carte : Italie : carte administrative

Carte administrative de l'Italie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La Calabre

Photographie : La Calabre

Paysage de Calabre, près de Strongoli, Italie. 

Crédits : Simeone Huber/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Région prospère de la Grande-Grèce, la Calabre connut ensuite une marginalisation relative, due à la configuration du relief, et a conservé des particularismes vivaces. 70 p. 100 environ des exploitations ont moins de 2 hectares. Ces structures sociales, l’évolution politique et la mafia locale (la 'Ndrangheta) se sont conjuguées pour en faire une des régions les plus déshéritées d’Italie, avec un taux de chômage de 28,3 p. 100 en 1999, le plus élevé du pays, et un P.I.B./habitant qui ne représente que 61,5 p. 100 de la moyenne nationale en 2001, soit, là encore, le dernier rang sur le plan national. La Calabre alimente, depuis la fin du xixe siècle, un fort mouvement d'émigration vers l'Amérique d'abord, puis vers les entreprises coloniales du fascisme et, depuis 1950, à nouveau vers l'Amérique mais surtout vers l'Europe industrielle (solde migratoire négatif égal à 12,9 p. 100 pour la période 1981-1990). La population résidente, qui vieillit, même si moins vite que dans le nord du pays, est passée de 2 044 000 personnes en 1951 à 2 004 415 (estimation de 2006).

Les transformations, dont les principales concernent les améliorations dans le domaine foncier et agricole, restent donc insuffisantes. Les latifundia ont été partiellement supprimés. Sur la Sila, aux dépens des anciens parcours de moutons, de grandes forêts communales ou domaniales ont été reconstituées ; de nombreux barrages ont été construits pour irriguer les basses terres, surtout dans l'Est où ont été installés, dans des conditions souvent précaires, les bénéficiaires de la réforme. L'hydro-électricité n'a guère contribué à l'industrialisation, le désenclavement de la Calabre par la prolongation de l'autoroute du Soleil jusqu'à Reggio di Calabria non plus. Avec l'unité italienne, la petite sidérurgie au bois de la Sila et l'artisanat de la soie ont disparu. Depuis 1951, tous les secteurs artisanaux du textile, de l'alimentation, de l'extraction et de la construction sont en repli. La population active employée dans le secteur secondaire diminue malgré quelques créations : chimie et fonderies de zinc à Crotone, port et seule ville industrielle (60 586 hab. en 2006), et dans la plaine de Sybaris, textile en bordure du golfe de Policastro. Les activités industrielles demeurent cependant très limitées et tendent à se confondre avec l'artisanat. Les principales villes (Catanzaro, 94 600 hab., Cosenza, 70 000, et Reggio, 184 000 en 2006) vivent surtout de l'administration, du commerce et de petites industries (huile d'olive et engrais à Catanzaro, agroalimentaire à Cosenza, parfums et industries pharmaceutiques à Reggio), renforcées à Reggio par le port de transit avec la Sicile. Rare réussite économique, le port de Gioia Tauro est devenu l’un des [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Italie : carte administrative

Italie : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La Calabre

La Calabre
Crédits : Simeone Huber/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  CALABRE  » est également traité dans :

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grande-Grèce

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 3 358 mots

Le nom de Grande-Grèce apparaît pour la première fois dans l'œuvre de l'historien Polybe. Mais il est probable que les Grecs l'employèrent dès une époque plus ancienne pour désigner la partie méridionale de la péninsule italienne, où, depuis le milieu du viii e  siècle, les Grecs venus du continent avaient établi des colonies, dont les plus célèbres furent Cumes, Tarente, Locres, Crotone, Sybaris […] Lire la suite

ITALIE - Géographie

  • Écrit par 
  • Dominique RIVIÈRE
  •  • 9 061 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les marges : la « question méridionale » »  : […] Si les intérêts nationaux italiens passent donc pour l'heure essentiellement par le Nord, le décrochage persistant du Sud, reste la limite majeure de ce modèle. Le Sud, ou Mezzogiorno, compte, avec les îles, environ 20 millions d'habitants, soit 35 p. 100 de la population italienne, mais il ne représente qu'un quart du PIB. Certes, les termes de cette « question méridionale » ont changé : autrefo […] Lire la suite

MEZZOGIORNO

  • Écrit par 
  • Pierre GABERT
  •  • 2 369 mots

Avec 19,6 millions d'habitants, le Midi italien abrite 36,5 p. 100 de la population du pays. Il s'étend depuis les portes de Rome sur toute la péninsule et les îles de Sicile et de Sardaigne. Les problèmes économiques et sociaux du Sud constituent une des questions fondamentales de la société italienne, malgré les énormes efforts de l'État à travers les actions de la Caisse du Midi (Cassa del Mez […] Lire la suite

Les derniers événements

30 septembre 2021 Italie. Lourde condamnation du maire de Riace.

Le tribunal de Locres (Calabre) condamne l’ancien maire de Riace, Domenico Lucano, défenseur des droits humains et sympathisant communiste, à treize ans et deux mois de prison pour une vingtaine de chefs d’accusation, dont « association de malfaiteurs », « détournement de fonds » et « abus de pouvoir ». Domenico Lucano avait mis en place une politique d’accueil des migrants destinée à redonner vie à son village, tant démographiquement qu’économiquement. […] Lire la suite

19-26 janvier 2020 Italie. Échec de la Ligue en Émilie-Romagne.

Le 26, la liste de centre droit menée par Forza Italia et soutenue par la Ligue remporte les élections régionales en Calabre, progressant fortement. Le Parti démocrate subit un grave revers et perd la présidence de la région. Le M5S n’obtient aucun élu. En Émilie-Romagne, en revanche, la liste de centre droit menée par la Ligue et activement soutenue sur le terrain par Matteo Salvini ne parvient pas, malgré sa progression, à l’emporter sur la majorité de centre gauche au pouvoir à Bologne. […] Lire la suite

5 décembre 2018 Italie – Union européenne. Vaste opération antimafia.

Une vaste opération baptisée « Pollina », dirigée contre la mafia calabraise, la ‘Ndrangheta, est menée simultanément en Calabre (sud de l’Italie), aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique, ainsi qu’au Suriname, sous l’égide d’Eurojust, l’unité de coopération judiciaire de l’Union européenne. Elle permet l’interpellation de quatre-vingt-dix personnes et la saisie d’importantes quantités de drogue et d’argent liquide. […] Lire la suite

1er-13 octobre 2018 Italie. Arrestation du maire de Riace.

Le 1er, le maire de la commune de Riace (Calabre), Domenico Lucano, est arrêté et placé aux arrêts domiciliaires, soupçonné d’aide à l’immigration clandestine et d’irrégularités dans la gestion financière de sa commune. Ce sympathisant communiste applique depuis plusieurs années une politique d’accueil des migrants visant à revivifier sa ville où résident aujourd’hui quelque six cents ressortissants étrangers. […] Lire la suite

12-23 avril 2015 Afrique – Union européenne. Naufrages de migrants en mer Méditerranée.

Le 12, un bateau parti de Libye avec quelque cinq cent cinquante réfugiés à son bord, originaires pour la plupart d’Afrique subsaharienne, chavire au large de Reggio de Calabre, en Italie. Environ quatre cents personnes meurent noyées. En novembre 2014, Rome a mis fin à la coûteuse opération de sauvetage en mer Mare Nostrum qu’elle avait lancée un an plus tôt et qui a permis de porter secours à plus de cent vingt mille migrants. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Robert BERGERON, « CALABRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/calabre/