CADIX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située dans la région autonome d'Andalousie, capitale de la province qui porte son nom, Cadix (128 554 hab. en 2007) est bâtie sur un rocher relié au continent par une chaussée étroite et au bord d'une baie ouvrant sur l'océan Atlantique. Cité phénicienne du nom de Gadir, elle passe sous la domination carthaginoise et romaine et s'appelle alors Gades, puis Julia Augusta Gaditana. Elle sera très rapidement occupée par les Maures après leur arrivée dans la Péninsule en 711. C'est Alphonse X de Castille qui en fait la reconquête, en 1262, marquant ainsi les limites de sa puissance. L'importance de la ville s'accroît considérablement après les découvertes de Christophe Colomb, mais Cadix est toujours en lutte contre la puissance de Séville, siège de la casa de contratación. En 1717, Cadix triomphe puisque le siège de la Casa, jusque-là à Séville, y est transféré, mais pour peu de temps. L'escadre franco-espagnole, qui est défaite par Nelson à Trafalgar, part de cette ville. Enfin, pendant la guerre d'indépendance contre Napoléon en 1812, elle abrite la junte insurrectionnelle qui convoque les Cortes pour proclamer la constitution libérale de 1812 que Ferdinand VII n'acceptera jamais. En 1820, c'est Riego qui s'y soulèvera pour essayer de retrouver cette constitution qui reste, pendant de nombreuses années, le symbole du libéralisme né de la Révolution française. En 1823, une expédition française aux ordres du duc d'Angoulême délivre la ville des révolutionnaires qui l'occupent.

Espagne : carte administrative

Espagne : carte administrative

carte

Carte administrative de l'Espagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Au xxie siècle, Cadix est un port encore très actif, en particulier pour le transport des passagers (vers les îles Canaries, l'Amérique du Sud, l'Afrique) et des marchandises. Il possède des arsenaux militaires et civils pour la construction navale. La vieille ville blanche et cernée de remparts subsiste et attire un flot croissant de touristes, et son charme justifie le surnom de « petite tasse d'argent » qui lui a été donné.

—  Charles LESELBAUM

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CADIX  » est également traité dans :

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 386 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le XVIIIe siècle »  : […] Le début du xviii e  siècle vit la décadence de Séville. L'ensablement du Guadalquivir lui fit préférer Cadix, comme siège de la « Casa de Contratación de Indias » (1717). Trois ans plus tard, on commençait dans cette dernière ville la construction d'une vaste cathédrale, dont les plans furent donnés par Vicente Acero. Celui-ci prit comme modèle l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andalousie/#i_35675

CONSTITUTION DE CADIX (1812)

  • Écrit par 
  • Wanda MASTOR
  •  • 226 mots

Durant l'occupation française, à partir de 1808, Cadix resta la capitale de l'Espagne libre, fidèle à son roi légitime Ferdinand VII. Elle fut alors le siège de la junte centrale, puis des Cortes, qui y promulguèrent la Constitution libérale du 19 mars 1812 (jour de la Saint-Joseph, d'où le surnom de cette Constitution, la Pepa, Pepe étant le dimin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution-de-cadix/#i_35675

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La guerre d'indépendance »  : […] Après l'émeute d'Aranjuez, Murat convainquit Ferdinand VII de se rendre à Bayonne auprès de Napoléon qui obtint son abdication. Une assemblée de notables reconnut Joseph Bonaparte comme roi et adopta une nouvelle constitution. Le Conseil de Castille se rallia à Joseph qui trouva le soutien d'un parti recruté surtout dans les classes supérieures de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_35675

Pour citer l’article

Charles LESELBAUM, « CADIX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cadix/