Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BACHARACH BURT (1928-2023)

Le compositeur et pianiste américain Burt Bacharach est l’auteur de nombreux classiques de la musique populaire, créés principalement au cours des années 1960 et qui sont autant d’exemples d’une fusion parfaite entre exigence artistique et ambition commerciale. Il composa également pour le musical et le cinéma, le plus souvent en collaboration avec le parolier Hal David.

Né le 12 mai 1928 à Kansas City, dans le Missouri, Burt Bacharach grandit à New York au sein d’une famille juive d’origine allemande. Il étudie la musique auprès de Darius Milhaud, Bohuslav Martinů et Henry Cowell et se passionne très jeune pour le jazz, notamment le be-bop de Charlie Parker et Dizzy Gillespie qu’il écoute dans les clubs de la 52e rue. Dans les années 1950, il écrit des arrangements pour Steve Lawrence et Vic Damone, avant de partir en tournée durant trois ans avec Marlene Dietrich en tant que directeur musical et chef d’orchestre. À la fin de la décennie, Bacharach commence une longue et fructueuse collaboration avec Hal David (1921-2012). Ensemble, ils créent « The Story of My Life » (1957) pour Marty Robbins ou encore « Magic Moments » (1957) pour Perry Como. Bacharach compose également « Baby, It’s You » que les Shirelles enregistrent en 1961 avant que les Beatles ne le reprennent l’année suivante dans leur premier album PleasePlease Me.

Dionne Warwick et Burt Bacharach - crédits : Bela Zola/ Daily Mirror/ Mirrorpix/ Getty Images

Dionne Warwick et Burt Bacharach

En 1962, Burt Bacharach et Hal David rencontrent celle qui va devenir la principale interprète de leurs morceaux, Dionne Warwick. L’aisance vocale de la chanteuse et le timbre soul de sa voix vont permettre à Bacharach de s’émanciper des carcans du rhythm and blues et du doo-wop pour trouver son propre style, davantage tourné vers la musique pop et influencé par le jazz et la bossa-nova. Il va produire des morceaux somptueusement arrangés avec un emploi particulier des cordes ainsi qu’une utilisation fréquente des « nappes » de trompettes (sa marque de fabrique). À la fois légères et mélancoliques, ses mélodies sont immédiatement reconnaissables et mémorisables : « Don’t Make Me Over » (1963), « Walk on By » (1964), « Anyone Who Had a Heart » (1964), « Do You Know the Way to San Jose ? » (1968), etc. Si Dionne Warwick fut la plus proche interprète de Bacharach, d’autres ont aussi collaboré avec lui : Dusty Springfield (« The Look of Love », 1967), Jackie DeShannon (« What the World Needs Now Is Love », 1965), Cilla Black (« Alfie », 1966)… Certains encore ont immortalisé ses morceaux après les versions originelles de Dionne Warwick : Aretha Franklin (« I Say A Little Prayer », 1968), The Carpenters (« Close To You », 1970) ou bien Sandie Shaw (« Always Something There to Remind Me » [1964], qui deviendra « Toujours un coin qui me rappelle » pour Eddy Mitchell).

Bacharach et David créent également la comédie musicalePromises, Promises (1968, adaptation du film La Garçonnière de Billy Wilder sorti en 1960), et leur musique pour le film Butch Cassidy and the Sundance Kid de George Roy Hill (1969) remporte un oscar, de même que la chanson du film, « Raindrops Keep Fallin’ on My Head », interprétée par B. J. Thomas (repris sous le titre « Toute la pluie tombe sur moi » par Sacha Distel). Les années 1970 seront beaucoup moins fastes pour Bacharach. Il coécrit par la suite (avec Carole Bayer Sager, parmi d’autres) la chanson « Arthur’s Theme (Best That You Can Do) » pour le long-métrage Arthur de Steve Gordon (1981). Lui et Sager, qui sont mariés de 1982 à 1991, poursuivent leur collaboration à travers plusieurs tubes. Les œuvres plus tardives du compositeur comprennent notamment l’album Paintedfrom Memory (1998), produit en tandem avec le chanteur-compositeur Elvis Costello, la musique du film A Boy Called Po de John Asher (2016) et l’EP (court album) Blue Umbrella (2020), fruit d’une coopération avec le compositeur et producteur Daniel[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Dionne Warwick et Burt Bacharach - crédits : Bela Zola/ Daily Mirror/ Mirrorpix/ Getty Images

Dionne Warwick et Burt Bacharach

Voir aussi