BIHĀR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jusqu'en novembre 2000, le Bihar, situé dans l'est de l’Inde, était le deuxième État de la Fédération indienne par sa population. Il n'en est plus que le troisième, puisque, à cette date, il a été divisé en deux : un nouvel État, le Jharkhand, avec comme capitale Ranchi, a été créé à partir des provinces méridionales du Bihar, et particulièrement la région composée de plateaux du Chota Nāgpur. Le Bihar occupe depuis lors une superficie de 94 163 km2 et comptait, au recensement de 2001, 82,8 millions d’habitants, soit 8 p. 100 de la population totale de l’Inde. Depuis la partition, le Bihar est principalement constitué de la partie orientale de la plaine du Gange, avec les montagnes de l’Himalaya s’élevant au nord en toile de fond.

Inde : carte administrative

Inde : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Inde. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La plaine a eu un rôle de premier plan dans l'histoire de l'Inde : dans la région de l'actuelle Patna se sont localisées les capitales de quelques-uns des plus importants des empires panindiens, et en particulier celui du Magadha. Un État semble avoir porté le nom de Bihār dès le xiiie siècle. Mais c'est seulement parce que la conquête britannique du nord-est de la péninsule a été faite à partir des plaines que les plateaux ont été, jusqu'à l'an 2000, rattachés au Bihār. Celui-ci a été conquis tôt et rattaché à la présidence du Bengale et à Calcutta.

La plaine du Gange constitue la région la plus peuplée du Bihār et contient sa capitale, Patna (1,36 million d'habitants en 2001). Les densités de population sont très élevées : 800 habitants par kilomètre carré en 2001. Cette densité est liée à un système de cultures fondé sur la production du riz en été, de blé et de légumes secs en hiver. Les cultures les plus anciennement commercialisées sont celles de la canne à sucre, du lin et de la moutarde. Ce système, relativement intensif, est rendu possible par une pluviosité très forte et par la qualité des sols alluviaux, surtout ceux des basses terrasses. Mais la productivité de l'agriculture n'est pas à la mesure de la densité du peuplement (75 p. 100 des habitants [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BIHAR  » est également traité dans :

BODHGAYĀ

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 982 mots

Gayā, qui fait partie de l'État de Bihār, dans l'Inde du Nord-Est, constitue depuis des temps immémoriaux un tīrtha ( lieu saint) type, en raison même de sa configuration : la cité est arrosée par la Phalgu, formée des eaux de la Nairañjanā et de la Mahānādī qui s'unissent en amont ; aux alentours abondent collines, rochers, étangs et bosquets. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bodhgaya/#i_28677

CHOTA NĀGPUR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 283 mots

Le plateau du Chota Nāgpur s'étend dans l'est de l'Inde, dans l'État du Bihār. Composé de roches précambriennes (— 540 millions d'années), il regroupe les plateaux de Ranchi, de Hazaribagh et de Kodarma, sur une surface de 65 509 kilomètres carrés. Le Ranchi, qui couvre le plus vaste espace, s'élève en moyenne à 700 mètres d'altitude. Le Chota Nā […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chota-nagpur/#i_28677

DOM

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 387 mots

Peuple nomade du nord de l'Inde. Les Dom vivent dispersés dans les plaines du Bihar, du Bengale et du Pendjab. Qualifiés de « sans forme » par les brahmanes, ils constituent une caste tribale située au plus bas de l'échelle sociale. Au Bihar, les Maghaiya Dom (dont le nom provient du vieux royaume du Magadha) sont essentiellement nomades et spécial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dom/#i_28677

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 375 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les éléments de différenciation territoriale »  : […] L'Inde est extrêmement variée du point de vue culturel, ce qui n'a rien d'étonnant pour un espace aussi vaste. Cette diversité n'est cependant que la déclinaison au sein des régions d'une civilisation identique qui forge l'unité du pays. Cette civilisation est marquée par une religion, l'hindouisme, qui, sans clergé ni doctrine unifiée, influence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_28677

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 131 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Les temples du Centre et du Nord »  : […] L'Inde médiévale se divisait en une mosaïque d'États aux frontières mouvantes. Les monarques y rivalisaient de zèle bâtisseur, avec de nouvelles fondations, laïques et religieuses, consacrant l'accroissement de leur puissance – ou de leurs ambitions. Cruellement mutilés au cours de guerres intestines puis de luttes contre l'envahisseur islamique, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_28677

MITHILĀ ART DU

  • Écrit par 
  • Henriette DEMOULIN-BERNARD
  •  • 888 mots

Le Mithilā ou pays des Maïthil (dialecte le maïthīlī) est une région historique de l'actuel nord du Bihar, en Inde, située approximativement entre les contreforts du Terai népalais et le Gange, les rivières Gandaki et Kosi. Parmi les tribus mentionnées dans les Hymnes des Védas, les Videha (aussi Videgha) avaient la ville de Mithilā pour chef-lieu. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-du-mithila/#i_28677

PĀLA, dynastie (VIIIe-XIe s.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 274 mots

Dynastie qui a régné sur l'Inde orientale (Bengale et Bihar) du viii e au xi e siècles. Le fondateur de la lignée serait Gopāla, élu roi vers 750 pour mettre fin à un demi-siècle de désordres. Le terme Pāla (protecteur, pâtre, roi) n'est que le suffixe accolé à chaque nom de souverain, leur dynastie étant en réalité celle des Bhauma. Le fils de G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pala-dynastie/#i_28677

SANTĀL, ethnie

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 475 mots

Population de l'Inde orientale, les Santāl se trouvent surtout dans les États du Bihar, du Bengale-Occidental et de l'Orissa, ils parlent le santāli (environ 6 millions de locuteurs au début du xxi e  siècle), un dialecte du khervārī, langue munda. Beaucoup de Santāl sont employés dans les mines de charbon près d'Asansol ou dans les aciéries de Jam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/santal-ethnie/#i_28677

Pour citer l’article

François DURAND-DASTÈS, « BIHĀR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bihar/