PALISSY BERNARD (1510 env.-1590)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Céramiste et « philosophe naturel » français. Le caractère romanesque de Bernard Palissy, suscité en partie par sa vie aventureuse et par ses écrits, fut amplifié par le mouvement romantique et laïc du xixe siècle qui en fit une figure quasi mythique. Textes et documents permettent pourtant de retracer sommairement sa vie et sa carrière dans ses étapes essentielles : Saintes, Paris, Sedan. Né sans doute à Agen, c'est en effet à Saintes, région de tradition potière depuis le Moyen Âge, qu'il s'initie à l'art de la céramique tout en exerçant une activité de « peinture » et de « vitrerie » en alternance avec son art de « pourtraicture », c'est-à-dire d'arpenteur-géomètre (en particulier relevés des marais salants de Saintonge en 1543). Sa quête du secret de fabrication de l'émail, consignée dans L'Art de terre, où il ne dévoile en rien sa technique, durera une vingtaine d'années (1536-1556 env.). Au cours de cette période se situe l'épisode bien connu où, sur le point d'aboutir, mais à court de bois, il se voit contraint d'engouffrer « tables et plancher » (planches ou étagères) dans les deux gueules de son four. Vers 1550, il commence à vivre de ses « vaisseaux de divers esmaux entremeslés en manière de jaspe » (vaisselle dont l'émail polychrome imite le jaspe ou le marbre), puis vers 1555 de ses premiers « bassins rustiques » (grands plats au décor animal et végétal en relief, moulé sur nature) qui feront sa renommée et auxquels son nom est associé. Sa rencontre avec Anne de Montmorency (1548 ?) lui vaudra diverses commandes dont une grotte « de nouvelle invention » (1556) destinée au château d'Écouen ( ?). Une description très précise en est donnée dans Architecture et ordonnance de la grotte rustique de Mgr le duc de Montmorancy, ouvrage rédigé alors qu'il était incarcéré à la Conciergerie de Bordeaux depuis la fin de 1562, accusé d'avoir participé aux troubles fomentés par les huguenots de Saintes en mai. Inquiété une première fois (1558) par le parlement de Bordeaux pour fait de religion, c'est de prison qu'il écrit au [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PALISSY BERNARD (1510 env.-1590)  » est également traité dans :

CÉRAMIQUE

  • Écrit par 
  • Marcelle BRUNET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • André PECKER
  •  • 2 876 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Poteries à couvertes, vernis ou émail »  : […] On doit aux pays du Moyen-Orient, qui possédaient une très ancienne science céramique, la découverte d'enduits tirés de substances naturelles pouvant assurer l'étanchéité du vase de terre cuite poreuse ou s'appliquer au décor architectural. Les premiers enduits, d'origine alcaline, et même les vernis de type plombeux cuisant à une température relativement basse, remonteraient à plusieurs millénair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceramique/#i_10865

GÉOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 6 538 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La Renaissance »  : […] De 1350 à 1480, on assiste à une stagnation, sinon à un recul. Vers 1500, Léonard de Vinci (1452-1519) confie à ses « carnets » manuscrits des observations et des idées d'une stupéfiante modernité sur la sédimentation, la fossilisation, etc. Il réfute avec une ironie mordante l'explication des fossiles par le Déluge, devenue courante, et par la génération spontanée, qui allait prendre un grand po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geologie-histoire-des-sciences-de-la-terre/#i_10865

HYDROLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre HUBERT, 
  • Gaston RÉMÉNIÉRAS
  •  • 9 869 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Des fondements au développement »  : […] Le concept du « cycle de l'eau » paraît avoir été entrevu par Homère et par plusieurs philosophes grecs (Thalès de Milet, Platon, Aristote) et latins (Lucrèce, Sénèque, Pline), mais les conceptions mythiques de cette période « spéculative » ne pouvaient aboutir à un schéma rationnel ; Vitruve, qui vivait à Rome à l'aube de l'ère chrétienne, fut le premier à soutenir que les eaux souterraines prove […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrologie/#i_10865

LE STYLE RUSTIQUE (E. Kris)

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 016 mots

Ernst Kris (1900-1957) est un des historiens les plus fascinants de l'« école viennoise » en histoire de l'art. Élève de Julius von Schlosser, Kris est nommé, à vingt ans, conservateur du département de sculptures et d'arts appliqués du musée de Vienne. Historien de l'art profondément original, dont les intuitions furent toujours servies par une parfaite érudition autant que par une connaissance a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-style-rustique-e-kris/#i_10865

PALÉONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU, 
  • Patrick DE WEVER, 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 11 007 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La signification des fossiles »  : […] Les restes d'animaux invertébrés sont répandus dans toutes les roches sédimentaires. L es ossements de Vertébrés, beaucoup moins fréquents, se trouvent aussi dans la plupart des roches sédimentaires, mais les formes terrestres sont en principe confinées dans les dépôts lacustres ou fluviatiles. Leur existence semble avoir été constatée dès l' A ntiquité, mais pendant longtemps on n'en comprit pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleontologie/#i_10865

POTERIE

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • Henri MORISSON
  •  • 9 198 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Europe »  : […] En Europe, aux siècles qui suivirent la chute de l'Empire romain, on assiste à un retour de la poterie mate, nue ou sommairement ornée de traits rouges parallèles (poterie flammulée). La technique des vernis plombifères réapparaît dès le vi e ou le vii e  siècle et à partir du xii e  siècle, la poterie vernissée remplace de manière habituelle la mosaïque de marbre des Romains pour le décor archit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poterie/#i_10865

UN TEMPS D'EXUBÉRANCE, LES ARTS DÉCORATIFS SOUS LOUIS XIII ET ANNE D'AUTRICHE (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert DUPIN
  •  • 1 138 mots

Présentée au Grand Palais du 11 avril au 8 juillet 2002, cette exposition inédite avait pour but d'offrir une vue d'ensemble des arts décoratifs en France au milieu du xvii e  siècle. C'était le deuxième grand rassemblement de ce type organisé par le musée du Louvre après l'exposition Un âge d'or des arts décoratifs   1814-1848 , présentée en 1991 dans les mêmes espaces. La sélection, quelque 330  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-temps-d-exuberance-les-arts-decoratifs-sous-louis-xiii-et-anne-d-autriche-exposition/#i_10865

Pour citer l’article

Dominique POULAIN, « PALISSY BERNARD (1510 env.-1590) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-palissy/