BERGÉ PIERRE (1930-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Personnage de la mode et du monde parisien parmi les plus en vue, Pierre Bergé a marqué son temps par la création de la maison de couture Yves Saint Laurent aux côtés du célèbre styliste en 1961, un sens aigu des affaires et une implication indirecte, mais bien réelle dans la vie politique du pays.

Pierre Bergé et Yves Saint Laurent

Pierre Bergé et Yves Saint Laurent

Photographie

Au côté d'Yves Saint Laurent (à droite), Pierre Bergé (à gauche) a joué un rôle déterminant dans la création et le développement de la célèbre maison de couture (ici en 1999). 

Crédits : Derek Hudson/ Getty Images

Afficher

Pierre Bergé est né le 14 novembre 1930 à Saint-Pierre-d’Oléron, une commune du département de la Charente-Inférieure, devenue depuis la Charente-Maritime. Son père est fonctionnaire des impôts, sa mère institutrice. Il grandit dans un milieu modeste sans être pauvre. La famille cultive des idées de gauche, voire d’extrême gauche. À dix-huit ans, il renonce à passer le baccalauréat et part s’installer à Paris. Animé de la ferme volonté d’y faire carrière, il cherche tous les moyens de se faire connaître. C’est la fréquentation des milieux homosexuels qui lui met le pied à l’étrier. Il y fait en effet la connaissance du peintre Bernard Buffet qui lui donne l’occasion de s’introduire dans ce qu’il est convenu d’appeler le « Tout-Paris ». Arrive en janvier 1958 le jour qui scelle son destin. Cinquante ans après, il le décrit ainsi : « Je me suis rendu à la première collection de ce jeune homme, un matin de janvier 1958. Je ne connaissais pas grand-chose à la mode. Pourtant j’ai compris qu’une chose importante venait de se produire. » De fait : « ce jeune homme » n’est autre qu’Yves Saint Laurent. Débute alors une relation amoureuse forte, faite de passion, de tumulte, d’affrontements et de ruptures. Après la mort du grand couturier en juin 2008, Pierre Bergé publie en 2010 un livre sur cette liaison et sur leur vie commune intitulé Lettres à Yves. On y trouve cette phrase : « Nous ne lisions pas Bernardin de Saint-Pierre, tous les deux, mais plutôt le Marquis de Sade ! » Avec Yves Saint Laurent, il réunit une exceptionnelle collection de tableaux et d’objets d’art.

Alors que Saint Laurent se révèle d’un tempérament f [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  BERGÉ PIERRE (1930-2017)  » est également traité dans :

SAINT LAURENT MATHIEU SAINT-LAURENT dit YVES (1936-2008)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  • , Universalis
  •  • 1 393 mots

Dans le chapitre « La reconnaissance du créateur »  : […] Plusieurs expositions ont retracé la carrière d'Yves Saint Laurent, à New York (Metropolitan Museum, 1983), au palais des Beaux-Arts de Pékin (1985), à Paris (musée des Arts de la mode, 1986), au musée de l'Ermitage (1987), puis à Sydney (1987). Yves Saint Laurent a créé plusieurs boutiques de prêt-à-porter : « Saint Laurent-Rive gauche » (dont la première a été inaugurée en 1967 à Paris, rapideme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-laurent-mathieu-saint-laurent-dit-yves/#i_57070

Les derniers événements

2-15 février 1993 • FranceAdhésion de Bernard Tapie au M.R.G. et revente d'Adidas.

financiers publics, le Crédit lyonnais, les Assurances générales de France et l'Union des assurances de Paris, qui détiendront 42 p. 100 du capital d'Adidas, contre moins de 20 p. 100 précédemment. Les mêmes critiques avaient accueilli l'annonce, le 19 janvier, de la reprise de la société Yves Saint Laurent – dirigée par Pierre Bergé, proche du pouvoir – par Sanofi, filiale du groupe pétrolier public Elf.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Marc DANIEL, « BERGÉ PIERRE - (1930-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/berge-pierre-1930-2017/