CRÉCY BATAILLE DE (1346)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bataille qui se déroula près de Crécy-en-Ponthieu le 26 août 1346 et qui fut la première grande défaite subie par l'armée du roi de France pendant la guerre de Cent Ans. La randonnée entreprise en Normandie par le roi d'Angleterre Édouard III n'avait pas pour but la conquête du duché, mais répondait au désir d'intervenir dans les affaires continentales, comme la guerre de la Succession de Bretagne. L'Anglais entendait également protéger les intérêts économiques de l'Angleterre, en particulier dans les relations avec la grande puissance industrielle qu'était la Flandre, principal acquéreur des produits de l'élevage lainier anglais. L'opération était donc politique, et Édouard III évitait tout assaut en direction de Paris. Philippe VI voulut cependant lui couper la retraite vers le nord, où l'armée anglaise pensait trouver un port pour rembarquer.

Bataille de Crécy

Bataille de Crécy

photographie

La bataille de Crécy (1346) qui opposa les Anglais d'Édouard III aux Français de Philippe VI, au cours de la guerre de Cent Ans. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La défaite française tint pour l'essentiel à l'obstination des chevaliers français qui, méprisant l'infanterie anglaise dont les archers s'embusquaient facilement et manifestaient une grande souplesse tactique, chargèrent à découvert et massivement. Le roi dut son salut à une fuite solitaire. Les victimes les plus notables furent, dans les rangs français, le comte de Flandre et Jean de Luxembourg, roi de Bohême.

Stimulé par sa victoire, Édouard III entreprit le siège de Calais. La ville résista jusqu'au 4 août 1347, sans que les Français pussent la secourir. Les Anglais conservèrent Calais comme tête de pont militaire et comme étape commerciale. Une autre conséquence de la défaite de Crécy fut l'aggravation de la crise politique, manifeste lors de la réunion des états généraux en 1347.

—  Jean FAVIER

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification


Autres références

«  CRÉCY BATAILLE DE (1346)  » est également traité dans :

BOMBARDES DE CRÉCY (histoire militaire)

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 239 mots

À la bataille de Crécy, face à l'armée de Philippe VI de Valois, de près de 20 000 hommes, Edouard III d'Angleterre dispose d'environ 11 000 hommes et de trois bombardes, canons rustiques plus adaptés aux sièges mais employés pour la première fois, en pleine bataille, sur le sol français.Les bombardes, inconnues des Français, projettent au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bombardes-de-crecy/#i_31015

ARTILLERIE (HISTOIRE DE L')

  • Écrit par 
  • M. SCHMAUTZ
  •  • 6 767 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Naissance anarchique (1300-1450) »  : […] L' artillerie à feu va apparaître un peu partout dans le monde du xiv e siècle . Après les scopetti (1303 ?) et les vasi de 1331, les républiques italiennes se dotent de matériels moins primitifs. Venise les utilisera à la Chiozza (1378) pour y vaincre Gênes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artillerie-histoire-de-l/#i_31015

GUERRE DE CENT ANS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 646 mots

1337 Édouard III d'Angleterre, petit-fils de Philippe le Bel, annonce qu'il conteste désormais le trône de France à Philippe VI, neveu de Philippe le Bel, sacré roi en 1328 quand est mort, sans laisser d'héritier mâle, Charles IV. 1346 La lourde cavalerie de Philippe VI est écrasée à Crécy-en-Ponthieu par les archers d'Édouard III (26 août). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-cent-ans-reperes-chronologiques/#i_31015

PHILIPPE VI DE VALOIS (1293-1350) roi de France (1328-1350)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 596 mots

Roi de France (1328-1350), né en 1293, mort le 22 août 1350 près de Paris. Fils aîné de Charles de Valois, Philippe est le cousin des frères Louis X le Hutin, Philippe V le Long et Charles IV le Bel, fils de Philippe IV le Bel, derniers représentants des Capétiens directs. À la mort de Charles IV en 1328, Philippe, confronté à l'opposition des partisans d'Édouard III d'Angleterre, assume la rége […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-vi-de-valois/#i_31015

Pour citer l’article

Jean FAVIER, « CRÉCY BATAILLE DE (1346) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-crecy/