PINOCHET UGARTE AUGUSTO (1915-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 25 novembre 1915 près de Valparaiso, ce lointain descendant de Bretons ayant émigré au Chili au xviiie siècle reçoit l'essentiel de son éducation dans diverses institutions religieuses et entre à l'école militaire en 1933. Ainsi débute une longue carrière dans les rangs de l'armée chilienne, réputée légaliste et apolitique au contraire de la plupart de ses homologues d'Amérique latine. Entre 1937 et la fin des années 1940, Augusto Pinochet parcourt le Chili au gré de ses affectations dans l'infanterie ; il intègre l'académie de guerre de Santiago en 1948, devient officier d'état-major en 1951 et commence à enseigner la géographie militaire et la géopolitique dans cette institution dont il devient le sous-directeur en 1963 ; de 1956 à 1959, il participe à une mission de coopération militaire en Équateur. Marié depuis 1943 et père de cinq enfants, il est nommé général de brigade en 1968 et général de division en 1971, puis devient commandant en chef de l'armée de terre à titre intérimaire en novembre 1972 – lorsque le général Prats est nommé ministre de l'Intérieur par le gouvernement du président Salvador Allende – et à titre définitif le 23 août 1973. Moins de trois semaines plus tard, il participe au coup d'État du 11 septembre 1973 qui renverse l'Unité populaire et s'impose, en l'espace de quelques mois, comme l'homme fort de la dictature militaire.

Les années Pinochet (1973-1990) marquent une importante rupture dans l'histoire contemporaine du Chili. Afin de gommer toute trace de l'expérience socialiste et de « refonder la société chilienne », le général – devenu Chef suprême de la nation en juin 1974 puis président de la République en décembre – met en place un régime autoritaire et répressif, institutionnalisé par une nouvelle Constitution, approuvée par référendum en 1980. Outre la restriction des libertés fondamentales et du pluralisme politique, la dictature est responsable de la mort ou de la disparition de près de 3 000 personne [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine, université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  PINOCHET UGARTE AUGUSTO (1915-2006)  » est également traité dans :

COUP D'ÉTAT AU CHILI

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 242 mots
  •  • 1 média

Le 11 septembre 1973, un coup d'État militaire met un terme à l'Unité populaire, coalition de formations politiques de gauche parvenue au pouvoir en octobre 1970 après l'élection du socialiste Salvador Allende à la présidence de la République. Persuadées qu'une révolution marxiste est en marche et que la nationalisation des mines de […] Lire la suite

AYLWIN AZÓCAR PATRICIO (1918-2016)

  • Écrit par 
  • Aude ARGOUSE
  •  • 958 mots
  •  • 1 média

Premier président du Chili élu démocratiquement le 14 décembre 1989 après la dictature du général Pinochet (1973-1990), Patricio Aylwin Azócar accède au pouvoir le 11 mars 1990 . Son élection pour un mandat de quatre ans marque le début de la transition démocratique, laquelle sera assurée par les quatre gouvernements successifs de la Concertation des partis pour la démocratie ( Concertación ). Cet […] Lire la suite

BACHELET MICHELLE (1951- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 863 mots
  •  • 1 média

Présidente du Chili de 2006 à 2010, puis de 2014 à 2018, Michelle Bachelet fut la première femme à diriger le pays et la première présidente élue en Amérique du Sud. Verónica Michelle Bachelet Jeria est née le 29 septembre 1951 à Santiago du Chili. Elle est la fille d'un général de l'armée de l'air et d'une archéologue. En 1973, lors du coup d'État militaire d 'Augusto Pinochet, son père est arrêt […] Lire la suite

CHILI

  • Écrit par 
  • Raimundo AVALOS, 
  • Olivier COMPAGNON, 
  • Roland PASKOFF, 
  • Sergio SPOERER, 
  • Sébastien VELUT
  • , Universalis
  •  • 19 433 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Quelle démocratie ? »  : […] Le 16 octobre 1998, l'arrestation à Londres du général Pinochet et l'hypothèse d'un procès organisé en Europe pour les crimes commis de 1973 à 1990 ont rappelé à l'opinion internationale la nature violemment répressive de la dictature qui a sévi au Chili pendant un peu plus de seize ans. Lorsque Pinochet rentre finalement libre à Santiago le 3 mars 2000, il est toutefois accueilli chaleureusemen […] Lire la suite

GARZÓN BALTASAR (1955- )

  • Écrit par 
  • Luis Guillermo PÉREZ CASAS
  •  • 1 396 mots

Celui qui est appelé le « super-juge » par ses admirateurs et le « juge étoile » par ceux qui l'envient ou critiquent ses méthodes n'est pas devenu un magistrat de renommée internationale par sa seule capacité de travail ou la médiatisation de ses interventions. C'est la gravité même des affaires qu'il a accepté d'instruire, au péril de sa vie et de celle de ses proches, qui l'a placé en première […] Lire la suite

CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI
  •  • 6 322 mots
  •  • 1 média

Le 24 mars 1999, la Chambre des lords britannique confirmait partiellement la décision qu'elle avait rendue le 28 octobre 1998 de refuser à Augusto Pinochet, ancien dictateur du Chili, poursuivi par un juge espagnol pour torture et assassinats constituant des crimes contre l'humanité, le bénéfice de l'immunité en sa qualité d'ancien chef d'État. Le 27 mai 1999, Le procureur du Tribunal pénal inte […] Lire la suite

LARRAÍN PABLO (1976- )

  • Écrit par 
  • Pierre EISENREICH
  •  • 1 010 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Chroniques du coup d’État »  : […] Trois de ses films ont pour contexte la dictature militaire du général Augusto Pinochet, qui s’exerça du 11 septembre 1973, après son coup d’État contre le président Salvador Allende, jusqu’à son départ le 11 mars 1990, à la suite de sa défaite lors du référendum révocatoire du 5 octobre 1988. Santiago   73, post mortem ( Post mortem , 2010) débute précisément quelques jours avant le coup d’État […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier COMPAGNON, « PINOCHET UGARTE AUGUSTO - (1915-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/augusto-pinochet-ugarte/