DURAND ASHER BROWN (1796-1886)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre, graveur et illustrateur américain, né le 21 août 1796 à Jefferson Village (New Jersey), mort le 17 septembre 1886 à Jefferson Village.

En 1812, Asher Brown Durand commence sa formation auprès d'un graveur. En 1823, sa réputation est assurée grâce à l'une de ses gravures reproduisant la célèbre toile de John Trumbull, The Declaration of Independence (« La Déclaration d'indépendance »). Pendant les années suivantes, il continue à reproduire des peintures d'artistes américains, telle Ariadne de John Vanderlyn. Tout en illustrant des livres et des almanachs, il exécute une série de soixante-douze gravures représentant des Américains renommés parmi ses contemporains.

Avec son frère Cyrus Durand (1787-1868), il fonde une entreprise de gravure de billets de banque. Cyrus met au point des machines permettant de tracer mécaniquement les lignes, qui révolutionnent la gravure des billets. Asher se concentre sur le graphisme. Travaillant pour l'organisme chargé de la fabrication de la monnaie, le Bureau of Printing and Engraving, il y laisse une empreinte indélébile tant sur la conception des billets que sur leur ornementation.

Après 1835, Asher B. Durand se consacre principalement au portrait, exécutant l'effigie de plusieurs présidents des États-Unis ainsi que d'autres personnages, politiquement ou socialement, influents. En 1840-1841, il se rend en Europe afin d'étudier les grands maîtres de la peinture. À son retour, il peint des paysages romantiques, d'une facture méticuleuse, ayant pour sujet la rivière Hudson, les monts Adirondacks et la Nouvelle-Angleterre. Pionnier de la peinture américaine de plein air, il est l'un des pères de l'Hudson River School. Son œuvre la plus célèbre, Kindred Spirits (1849, « Les Âmes inséparables », New York Public Library) représente d'une manière réaliste deux de ses amis, le paysagiste Thomas Cole et le poète William Cullen Bryant, au milieu d'une forêt des Catskill.

Asher B. Durand est l'un des fondateurs de la National Academy of Design de New York (1826) et en sera le président de 1845 à 1861.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  DURAND ASHER BROWN (1796-1886)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 481 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le paysage, nouvelle expression de l'identité »  : […] On parle à propos de ses épigones, Asher B. Durand, Frederick Church, Sanford Gifford, d'une « Hudson River School », bien que le terme école soit impropre et que ce groupe (suivi dans l'Ouest par une « Rocky Mountain School ») se soit surtout caractérisé par un enracinement dans la société new […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_50352

Pour citer l’article

« DURAND ASHER BROWN - (1796-1886) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/asher-brown-durand/