GATTI ARMAND (1924-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Traversée des langages

À compter des années 1990, Gatti s'aventure dans une nouvelle séquence d'écriture : « La Traversée des langages ». Le langage journalistique a fait très tôt, pour lui, la preuve de son échec. Le langage politique a failli. Gatti radicalise ces impuissances. Aucun langage, seul, n'est apte à dire la vérité. Il faut donc les convoquer tous, les traverser, ne trouver asile dans aucun en particulier. C'est du choc de leur rencontre que peuvent naître des parcelles de vérité. Ses expériences, sans acteurs, sans personnages, sans psychologie, se passent désormais de spectateurs. Quelques témoins volontaires assistent aux rares présentations, sur trois ou quatre jours, du travail mené. Une après l'autre, ses pièces-traversées, riches de tout un légendaire (Auguste Blanqui, Jean Cavaillès,Emmy Noether), conduites par une ambition incommensurable pour le théâtre et la poésie, tentent de défier le temps chronologique, celui des défaites et de la mort et, par là, de « changer le passé ». Les éditions Verdier font paraître en 2012 un volume de dix-neuf pièces : La Traversée des Langages. Par la suite paraîtra aux éditions Gallimard un recueil de ses textes poétiques : Comme battements d’ailes. Poésie 1961-1999.

Armand Gatti meurt à Saint-Mandé le 6 avril 2017.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en arts du spectacle à l'université de Strasbourg-II-Marc-Bloch

Classification

Autres références

«  GATTI ARMAND (1924-2017)  » est également traité dans :

DARDENNE JEAN-PIERRE (1951- ) et LUC (1954- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Écouter, résister »  : […] À quelques kilomètres de Seraing, ville industrielle de la province de Liège où ils tourneront tous leurs longs-métrages, les Dardenne grandissent dans le village d'Engis. Jean-Pierre y vient au monde le 21 avril 1951. Luc naît le 10 mars 1954 dans la commune voisine des Awirs. Il évoque le décor de leur enfance, décisif pour leurs préoccupations futures : « Engis a longtemps été le village le plu […] Lire la suite

LA PROMESSE (J.-P. et L. Dardenne)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 327 mots

La Promesse est arrivée sur les écrans comme surgie de nulle part. Ses auteurs, Jean-Pierre et Luc Dardenne semblaient ne se référer à aucune école particulière, ne se réclamer d'aucun maître et atteindre du premier coup une totale maîtrise de leurs moyens et de leur propos. Venue de nulle part ? En réalité, La Promesse vient de Belgique, un pays qui a donné des cinéastes importants (Henri Stork […] Lire la suite

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le nouveau théâtre

  • Écrit par 
  • Bernard DORT
  •  • 5 453 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une autre contestation »  : […] Vers 1960, alors que Beckett et Ionesco commençaient à être joués sur toutes les scènes du monde et faisaient l'objet d'innombrables commentaires, peu ou prou universitaires (américains, notamment), le « nouveau théâtre » des années 1950 était bel et bien mort. Il avait sans doute rempli sa tâche : celle d'un « déconditionnement » de la dramaturgie bourgeoise héritée du xix e  siècle et un peu fro […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier NEVEUX, « GATTI ARMAND - (1924-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-gatti/