GATTI ARMAND (1924-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rien ne prédestinait Dante Sauveur Gatti (dit Armand), fils de prolétaires, à l'écriture théâtrale, pas plus qu'à la poésie. Il naît le 26 janvier 1924, à Monaco, d'un père, Auguste, immigré italien, éboueur, et d'une mère, Laetitia, femme de ménage. Sa vie se confond très tôt avec les « batailles du siècle », celles pour l'émancipation de l'homme. Possédé par « la nécessité de l'expression », il fera feu de tout bois : cinéma, poésie et, bien sûr, théâtre. Son œuvre, immense, a produit l'une des plus singulières aventures de théâtre qui soit. Un théâtre au service de la poésie et du combat, réfractaire aux conventions et aux présupposés qui l'enclavent.

Armand Gatti

Armand Gatti

Photographie

Tout au long de sa carrière, Armand Gatti a poursuivi l'idéal d'un théâtre politique, où le destin de l'homme en son entier serait engagé. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Le maquis et le camp

Si l'œuvre peut se lire indépendamment de la biographie de Gatti, elle lui reste cependant constamment liée. Engagé dans la Résistance, en 1942, dans la Berbeyrolle, en Corrèze, Gatti est arrêté, condamné à mort puis gracié en raison de son jeune âge. Il a découvert dans le maquis le pouvoir des mots : ses compagnons de solitude lors des longues heures de veille seront des livres de Michaux, Rimbaud, Gramsci, qu'il lit, à haute voix, aux arbres de la forêt. Ses plus beaux spectateurs, dira-t-il plus tard. Par la suite, Gatti est envoyé dans un camp de travail de l’entreprise Lindemann, à Hambourg. Dans un livre d’entretiens, LAventure de la parole errante, il situe là sa révélation du théâtre à l'occasion d'une étrange cérémonie psalmodique : trois juifs y scandent : « Ich bin, ich war, ich werde sein » (« Je suis, j'étais, je serai »). Ce théâtre minimal, tout à la fois dérisoire et essentiel, met en échec la volonté des bourreaux. Un temps, pour reprendre l'un des leitmotive chers à Gatti, « l'homme est devenu plus grand que l'homme », et s'est rendu inassimilable à ce que les tortionnaires voulaient faire de lui : une victime défaite. Son théâtre, par la suite, pourra se lire, justement, comme la volonté de trouver les mots qui délivrent l'homme de ses défaites. Pour l'heure, Gatti s'échappe du camp, revient en France, s'engage dans les parachutistes et participe à la libération de Limoges.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en arts du spectacle à l'université de Strasbourg-II-Marc-Bloch

Classification


Autres références

«  GATTI ARMAND (1924-2017)  » est également traité dans :

DARDENNE JEAN-PIERRE (1951- ) et LUC (1954- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Écouter, résister »  : […] À quelques kilomètres de Seraing, ville industrielle de la province de Liège où ils tourneront tous leurs longs-métrages, les Dardenne grandissent dans le village d'Engis. Jean-Pierre y vient au monde le 21 avril 1951. Luc naît le 10 mars 1954 dans la commune voisine des Awirs. Il évoque le décor de leur enfance, décisif pour leurs préoccupations futures : « Engis a longtemps été le village le plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dardenne-jean-pierre-et-luc/#i_41847

LA PROMESSE (J.-P. et L. Dardenne)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 327 mots

La Promesse est arrivée sur les écrans comme surgie de nulle part. Ses auteurs, Jean-Pierre et Luc Dardenne semblaient ne se référer à aucune école particulière, ne se réclamer d'aucun maître et atteindre du premier coup une totale maîtrise de leurs moyens et de leur propos. Venue de nulle part ? En réalité, La Promesse vient de B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-promesse/#i_41847

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le nouveau théâtre

  • Écrit par 
  • Bernard DORT
  •  • 5 453 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une autre contestation »  : […] Vers 1960, alors que Beckett et Ionesco commençaient à être joués sur toutes les scènes du monde et faisaient l'objet d'innombrables commentaires, peu ou prou universitaires (américains, notamment), le « nouveau théâtre » des années 1950 était bel et bien mort. Il avait sans doute rempli sa tâche : celle d'un « déconditionnement » de la dramaturgie bourgeoise héritée du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-le-nouveau-theatre/#i_41847

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier NEVEUX, « GATTI ARMAND - (1924-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-gatti/