LA PROMESSE (J.-P. et L. Dardenne)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Promesse est arrivée sur les écrans comme surgie de nulle part. Ses auteurs, Jean-Pierre et Luc Dardenne semblaient ne se référer à aucune école particulière, ne se réclamer d'aucun maître et atteindre du premier coup une totale maîtrise de leurs moyens et de leur propos. Venue de nulle part ? En réalité, La Promesse vient de Belgique, un pays qui a donné des cinéastes importants (Henri Stork, Paul Meyer, André Delvaux, Chantal Akerman, Boris Lehman, Robbe de Hert...), mais où le cinéma se développe de plus en plus difficilement. Aucune école ? Si, celle du film documentaire engagé. Respectivement nés en 1951 et 1954, Jean-Pierre et Luc Dardenne ont commencé en 1974 à filmer en vidéo des reportages d'intervention sociale, avant de réaliser et de produire des films sur la résistance antinazie en Wallonie, la grève générale de 1960, l'histoire de l'émigration polonaise... Deux fictions ont été présentées à Cannes, Falsch (1986) et Je pense à vous (1992). Ni Dieu ni maître ? Un « père » au moins est revendiqué, l'homme de théâtre et cinéaste Armand Gatti, que Jean-Pierre rencontra à Bruxelles, où il tentait une carrière de comédien et où le rejoignit son frère. Gatti leur parla de politique et des camps de concentration, auxquels il a consacré son premier film, L'Enclos, en 1960. En 1982, les deux frères seront les producteurs et les assistants de son troisième long-métrage, Nous étions tous des noms d'arbre.

Au vu de ce parcours, La Promesse aurait pu se réduire à un film militant, constat objectif ou pamphlet contre les négriers modernes. Ce qu'il est dans un premier temps. On découvre Igor (Jérémie Régnier), jeune garçon blond d'une dizaine d'années, apprenti mécanicien dans un garage, et son père Roger (Olivier Gourmet), qui vit du trafic de clandestins de diverses origines, surtout africaine. On suit le trajet de l'argent, des passeports, des certificats de logement. On découvre la région de Liège – où les frères Dardenne o [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, chargé de cours à l'université de Paris-VIII, directeur de collection aux Cahiers du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Joël MAGNY, « LA PROMESSE (J.-P. et L. Dardenne) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-promesse/