BOREL ARMAND (1923-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1992, le mathématicien Armand Borel a reçu le prix international Balzan « pour ses contributions fondamentales à la théorie des groupes de Lie, des groupes algébriques et des groupes arithmétiques, et pour son action inlassable en faveur de la recherche mathématique et de la propagation des idées nouvelles ». En effet, il excellait tant dans la recherche fondamentale que dans l'animation et l'organisation de petites ou grandes réunions mathématiques, avec un esprit d'ouverture aux idées scientifiques qui se manifestait par de nombreuses collaborations.

Il était né en 1923, en Suisse romande, à la Chaux-de-Fonds. Bien qu'établi aux États-Unis à partir de 1952, il avait gardé de son pays natal des qualités, souvent considérées comme typiques, de sérieux au travail, de bon sens solide, de goût pour la vie au grand air, de hardiesse tranquille. Il avait fait ses études supérieures à l'Institut polytechnique fédéral de Zurich, où étudièrent et enseignèrent tant de gloires scientifiques du xxe siècle : Einstein, Minkowski, Pauli, H. Weyl... Borel y subit l'influence de deux grands géomètres : Heinz Hopf et Eduard Stiefel (il apprit de ce dernier le « kaléidoscope », la technique des systèmes de « racines »). Ses études furent quelque peu retardées par sa mobilisation dans l'armée suisse, de 1942 à 1945. Il occupa ensuite plusieurs postes temporaires, en Suisse, en France et aux États-Unis, jusqu'à sa nomination comme professeur permanent à l'Institute for Advanced Study de Princeton (New Jersey) en 1957. Il y restera jusqu'à sa mort en 2003, après être devenu professeur émérite en 1993.

Le tournant majeur de sa carrière fut l'année universitaire 1949-1950 qu'il passa à Paris comme boursier du C.N.R.S. Il y fit la connaissance des deux grands mathématiciens qui dominaient leur époque, Jean Leray au Collège de France, et Henri Cartan à l'École normale [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.E.S., département de mathématiques, École normale supérieure de Paris

Classification

Pour citer l’article

Pierre CARTIER, « BOREL ARMAND - (1923-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-borel/