Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARCHIVAGE NUMÉRIQUE

Quelques précisions terminologiques

Il est nécessaire de préciser clairement ce qu'on entend par information, données et document. Ces définitions sont indispensables à la compréhension et à la logique de l'archivage numérique. Les deux premières sont extraites du modèle OAIS.

L'information est définie comme une connaissance pouvant être échangée. Cette information est indépendante des formes (à savoir physique ou numérique) utilisées pour la représenter.

Les données sont une représentation formalisée de l'information adaptée à la communication, à l'interprétation ou au traitement. Ce sont des conteneurs de l'information. Un texte constitué de caractères alphabétiques, un texte en écriturebraille, un texte codé en numérique sont des données supports de l'information. Une personne recevant des données pourra, sous certaines conditions, en extraire l'information. En effet, cette opération exige une mise en œuvre des ressources cognitives : connaissance de l'alphabet, de la langue, du domaine, etc. Elle demande aussi parfois l'usage d'un appareil. Dans le cas d'une information sous forme numérique, la donnée sera constituée d'une suite de 0 et de 1. C'est ce qu'on appelle les bits (binary digits). L'archivage numérique implique donc la capacité à conserver la séquence de bits sans erreur et à maintenir en état de fonctionnement un dispositif technique permettant d'en extraire ce contenu.

Un document désigne quant à lui un ensemble d'informations qu'on peut considérer comme un tout.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : consultant indépendant, expert en archivage numérique auprès de la Commission européenne

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ARCHIVES

    • Écrit par Françoise HILDESHEIMER
    • 6 709 mots
    La révolution numérique constitue, pour le monde de la conservation, un défi à la fois technologique et conceptuel. En effet, l'objectivité matérielle du document traditionnel, écrit ou imprimé, est assurée et ne pose aucun problème quant à son identification, une fois soumis à l'expertise classique de...
  • HUMANITÉS NUMÉRIQUES

    • Écrit par Thierry POIBEAU
    • 5 371 mots
    • 2 médias
    On peut par exemple citer le projet Time Machine. Lancé en 2012, le projet initial, Venice Time Machine, est né d’une collaboration entre les Archives de la ville de Venise et l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne). Venise est une cité au passé incroyablement riche, avec d’immenses archives...

Voir aussi