ARAUCANIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Région chilienne située au sud du Bío-Bío, entre le Chili colonial et la région des lacs, l'Araucanie, également appelée région de la frontière, est depuis le xve siècle le territoire des Mapuches (Araucans) et n’a été acquise par l’État chilien qu’à la fin du xixe siècle. C'est, en effet, dans les quatre provinces d'Arauco, de Bío-Bío, de Malleco et de Cautín qu'ils organisèrent une résistance farouche contre les conquérants espagnols et les gouvernements républicains, récusant ainsi l'hégémonie de Santiago.

Chili : carte administrative

Chili : carte administrative

Carte

Carte administrative du Chili. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Tandis qu'à cette latitude la Cordillère s'abaisse et s'ouvre davantage à l'implantation humaine, la topographie de la Vallée centrale devient accidentée : dépressions et blocs soulevés ou basculés s'y succèdent, encombrés d'importants matériaux volcaniques et glaciaires. Des étés relativement chauds (16 0C-18 0C) et secs (104 millimètres de pluie pour les trois mois d'été à Traiguen) dans une zone où les précipitations annuelles restent importantes (de 1 000 à 1 300 mm par an) offrent de sérieuses possibilités agricoles sur des sols de trumaos, formés de cendres volcaniques épaisses, riches mais sensibles à l'érosion.

Organisée pour liquider la résistance mapuche à un moment où le Chili ne parvenait plus à assurer la demande en blé du marché international (britannique et nord-américain) et des centres miniers du Nord, la colonisation agricole a permis, de 1862 à 1883, l'implantation de 7 000 colons chiliens et étrangers. Cultivant des lots individuels d'environ 80 hectares empiétant sur le territoire mapuche, ils transformèrent la région en un nouveau grenier à blé. Des techniques peu appropriées entraînèrent une violente érosion des sols, tandis que les aléas du marché des céréales vinrent accélérer la concentration des propriétés en monoculture spéculative. De 1884 à 1929, les Mapuches furent fixés dans des réserves. Ainsi dispersés dans toute la région, ils devinrent plus vulnérables aux pressions des latifundistes. Les réserves virent leurs territoires réduits avant même que ces derniers ne soient délimités.

Alors que l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ARAUCANIE  » est également traité dans :

CHILI

  • Écrit par 
  • Raimundo AVALOS, 
  • Olivier COMPAGNON, 
  • Roland PASKOFF, 
  • Sergio SPOERER, 
  • Sébastien VELUT
  • , Universalis
  •  • 19 433 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La vallée centrale, de Santiago à Puerto Montt »  : […] Au sud de Santiago s'allonge une dépression encadrée par la cordillère des Andes à l'est et la cordillère de la Côte à l'ouest, que l'on peut suivre jusqu'à Puerto Montt. C'est la « vallée centrale », même si elle n'est pas à proprement parler une vallée puisque les fleuves, coulant des Andes vers le Pacifique, la traversent perpendiculairement. Longée par l'autoroute principale et la voie ferrée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chili/#i_49146

Pour citer l’article

Hélène LAMICQ, « ARAUCANIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/araucanie/