ARAMBOURG CAMILLE (1885-1969)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Camille Arambourg, grande figure de la paléontologie française de la première moitié du xxe siècle, a décrit de nombreuses espèces de vertébrés fossiles. Homme de terrain, il a effectué de nombreuses missions, surtout en Afrique du Nord où il a découvert, sur le site de Ternifine (aujourd’hui Tighennif) en Algérie, l’Atlanthrope (Atlanthropus mauritanicus), rattaché depuis à Homo erectus, le plus ancien hominidé du Maghreb, daté d'il y a 1 million d’années à 700 000 ans.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : docteur habilité à diriger des recherches, archéologue, paléontologue au service archéologie du Val-de-Marne

Classification


Autres références

«  ARAMBOURG CAMILLE (1885-1969)  » est également traité dans :

COPPENS YVES (1934- )

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 2 326 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du Tchad à l'Éthiopie »  : […] L'opération conduite au Tchad – qui en réalité dure sept ans, de 1960 à 1966 – se solde par la découverte de plusieurs dizaines de gisements de vertébrés, du Miocène supérieur à l'Holocène, et de plusieurs centaines de gisements archéologiques. Ces travaux, qui permettent à Yves Coppens d'établir une échelle biostratigraphique pour les grands Mammifères et de reconstituer des paysages et des clima […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Djillali HADJOUIS, « ARAMBOURG CAMILLE - (1885-1969) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arambourg-camille-1885-1969/