Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

APENNIN

Relief

Le relief dominant est l'association entre haut plateau et bassin intramontagnard (ou conque). Les hauts plateaux ont l'apparence de surfaces structurales mais sont, le plus souvent, des surfaces d'érosion très récente. Plusieurs raisons expliquent cette netteté des aplanissements : ils sont jeunes (miocènes, pliocènes, voire du Quaternaire ancien), ils n'ont pas été plissés mais seulement faillés (d'où l'association plateau soulevé – bassin effondré), enfin ces dislocations par failles sont très récentes : les Abruzzes, par exemple, ont doublé d'altitude durant l'ère quaternaire. D'ailleurs la sismicité actuelle est forte, et souvent d'origine tectonique ; on peut donc admettre que l'Apennin est l'une des chaînes les plus récentes d'Europe. Le corollaire de cette hypothèse est que le réseau hydrographique a un tracé coudé généralement « antécédent », que les gorges abondent, et que les plateaux karstiques sont très diversement évolués. Enfin on notera la médiocrité de l'empreinte glaciaire quaternaire, qu'expliquent les conditions d'altitude et de climat.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Structure de l'Appenin

Structure de l'Appenin

Vieste, Italie

Vieste, Italie

Profil tectonique de l'Apennin septentrional

Profil tectonique de l'Apennin septentrional

Autres références

  • ABRUZZES

    • Écrit par Robert BERGERON
    • 815 mots
    • 1 média

    Située dans le centre-est de l'Italie, couvrant une superficie de 10 794 kilomètres carrés, la région des Abruzzes renferme les montagnes les plus élevées et les moins facilement pénétrables de la péninsule ; l'Apennin y atteint sa puissance maximale. Les chaînons massifs...

  • BASILICATE

    • Écrit par Robert BERGERON
    • 614 mots
    • 1 média

    Petite région du sud de l'Italie (9 992 km2), la Basilicate, ou Lucanie, comprend, à l'ouest, une partie de l'Apennin, formée de calcaire dans le Sud (Sirino 2 005 m, Pollino 2 271 m), de flysch et de schistes dans le Nord, avec des reliefs moins élevés, parfois aérés de bassins....

  • CALABRE

    • Écrit par Robert BERGERON
    • 884 mots
    • 2 médias

    Péninsule montagneuse du sud de l'Italie, la région de Calabre (15 080 km2) se distingue du reste de l'Appenin par la nature des roches. Au nord, à la limite de la Basilicate, le Pollino (2 248 m) est le dernier massif calcaire. En allant vers le sud, puis au-delà du fossé du Crati,...

  • ÉMILIE-ROMAGNE

    • Écrit par Michel ROUX
    • 494 mots
    • 1 média

    La population de l'Émilie-Romagne, région d'Italie du Nord située entre l'Apennin ligure et toscan et la rive gauche du Pô, était estimée à 4 187 500 habitants en 2006 pour une superficie de 22 123 kilomètres carrés. Sa capitale est Bologne. Avant l'Unité italienne,...

  • Afficher les 10 références

Voir aussi