Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

POZZO ANDREA (1642-1709)

Le maître de l'espace baroque

Andrea Pozzo applique les principes de la perspective géométrique, définis au xve siècle par l'architecte Leon Battista Alberti ; il redresse à la verticale les fuites en perspective que les peintres florentins du Quattrocento figuraient horizontalement sur le tableau. Avec ces moyens, il crée les plus beaux trompe-l'œil du baroque, procurant au fidèle le sentiment de la transcendance du monde de l'au-delà. Il accomplit dans une apothéose l'idéal baroque de la composition ouverte et met un terme, par un chef-d'œuvre, à la peinture plafonnante romaine. Au xviiie siècle, cet art se déplacera à Naples et exploitera d'autres principes. C'est en Europe centrale que l'art du père Pozzo, conjugué avec l'espace plafonnant des Vénitiens et des Lombards, aura ses prolongements les plus riches. Traduit en diverses langues (dont le néerlandais), son traité de perspective aura une répercussion considérable, et sera le véritable manuel des plafonniers du xviiie siècle.

— Germain BAZIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : conservateur en chef au musée du Louvre, ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

<it>Le Triomphe de saint Ignace</it>, A. Pozzo

Le Triomphe de saint Ignace, A. Pozzo

Autres références

  • BAROQUE

    • Écrit par Claude-Gilbert DUBOIS, Pierre-Paul LACAS, Victor-Lucien TAPIÉ
    • 20 831 mots
    • 23 médias
    ...Martinelli construit à Vienne, pour le prince de Lichtenstein, une résidence superbe, dans la tradition du Bernin. Dans les mêmes années, à Rome, le frère Pozzo, de la Compagnie de Jésus, avait décoré la voûte de Saint-Ignace d'une des plus belles fresques de la peinture baroque. Il avait composé un ...
  • DI SOTTO, peinture

    • Écrit par Jean RUDEL
    • 554 mots
    • 1 média

    L'expression italienne di sotto in sù (de dessous vers le haut) désigne les figures vues en raccourci de dessous ; grâce à un effet de perspective accusé, le peintre donne l'illusion que ses personnages occupent une position élevée et, dans certains cas, il crée même l'impression...

  • JÉSUITE ART

    • Écrit par Pierre CHARPENTRAT
    • 2 285 mots
    • 1 média
    ...et sculpté de Baciccia et des disciples de Bernin, et les scènes, encore provisoires, de Theatrum sacrum que monte dans le chœur, pour certaines cérémonies, le frèreAndrea Pozzo : or on identifie bien ici l'une des sources incontestables de l'art religieux de l'Allemagne du xviiie siècle.
  • PERSPECTIVE

    • Écrit par Marisa DALAI EMILIANI
    • 8 077 mots
    • 22 médias
    ...Prague, Stockholm et Lisbonne. À Rome, à côté du perspectivisme aérien de G. Lanfranco et de Baciccia, une œuvre fondamentale est accomplie par Andrea Pozzo, auteur de traité et peintre (Triomphe de saint Ignace, dans l'église du même nom), qui exercera, par son activité à Vienne après 1702, une...

Voir aussi